Michèle Delaunay voudrait le paquet de cigarettes à 10 euros

Publié le Mis à jour le
Écrit par Karim Jbali
© France 3 Aquitaine

 Michèle Delaunay, la ministre déléguée aux Personnes âgées, a son idée pour faire baisser la consommation de tabac.  Sur le Figaro.fr du lundi, la ministre  n'a pas craint de relancer le débat sur la consommation de tabac

Comme le rapporte donc « Le Figaro », la ministre déléguée aux Personnes âgées et à l'autonomie ne s’est pas privée de donner un petit conseil à François Hollande. « Si j’avais été élue présidente de la République en mai dernier, la toute première mesure que j’aurais prise aurait été de faire passer le prix du paquet de cigarettes à 10 euros », a déclaré Michèle Delaunay.

Mesure qui aurait d’après elle permis d’éviter 60 000 décès. « Avouons que j'ai imité la très belle anaphore de François Hollande... Mon interlocuteur était un fumeur qu'il s'agissait de convaincre », s’est justifiée la ministre sur son compte Twitter. Une idée qui n’est pas lancée au hasard, Michèle Delaunay étant en effet l’ancienne patronne de l’unité de dermatologie-cancérologie du CHU de Bordeaux.


En 2011, elle interpelle le gouvernement

Depuis plusieurs années, la ministre mène un combat sans relâche contre l’industrie du tabac. Le 30 juin 2011, elle avait publié un communiqué sur son site internet dans lequel elle interpellait le gouvernement « sur le manque d’ambition de sa politique de lutte contre le tabac ». « L’augmentation du prix du tabac est unanimement reconnue comme un moyen efficace de réduction de la consommation », expliquait-elle à l’époque. Dans sa lettre, elle proposait un défi ambitieux : « Sortir du tabac en 2030 ».

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.