Expérience pilote en Corrèze pour améliorer le parcours de santé des personnes âgées

Intervention à domicile auprès d'une personne âgée (photo d'illustration)
Intervention à domicile auprès d'une personne âgée (photo d'illustration)

Marisol Touraine, ministre des affaires sociales et de la santé, vient de confier notamment à l'Agence Régionale de Santé du Limousin la mise en place du projet après un appel à candidatures national

Par Christian Bélingard

La démographie de la Corrèze, avec une proportion importante de personnes âgées, explique ce choix selon Sophie Dessus, députée de la première circonscription qui se réjouit de cette décision sur son blog.Dans le cahier des charges qui avait été élaboré en janvier dernier, la ministre précisait clairement la population cible. Il s'agit de "personnes âgées en risque de perte d'autonomie", ce qui recouvre l'ensemble des personnes de 75 ans et plus pouvant être encore autonome, mais dont l'état de santé est susceptible de s'altérer pour des raisons d'ordre médical et/ou social.

Dispositif

Le dispositif des projets-pilotes se caractérise ainsi par la mise en place de plusieurs niveaux de coordination distincts : la coordination clinique de proximité, la coordination territoriale d’appui et la mobilisation des établissements de santé et médico-sociaux autour du suivi et de la gestion des transitions du parcours de santé des personnes âgées en risque de perte d’autonomie.

Dix à vingt projets pilote
 
La Corrèze n'est pas le seul territoire où sera faite l'expérimentation. La ministre avait annoncé le lancement de dix à vingt projets identiques en 2013, répartis dans cinq régions.  Le constat de base est que l'insuffisance de coordination entre les différentes prises en charge sanitaires, sociales et médicosociales, ainsi que le recours abusif à l'hospitalisation, sont les causes de rupture dans le parcours de santé des personnes âgées.







 

Sur le même sujet

Les + Lus