Suivez la course de la Solitaire en temps réel avec la carte interactive

La Solitaire du Figaro est une course monotype, sans assistance, au temps, qui se dispute par étapes. Chaque étape constitue une course. Le classement au temps de chaque étape ainsi que le classement général au temps attribuent des points au Championnats de France de Course au Large en Solitaire.

Par Christophe Roux

VILLAGE DEPART : BORDEAUX

  • Arrivée : Vendredi 24 mai - 19h
  • Départ Prologue : 1er juin - 15h
  • Départ Etape 1 à Pauillac : 2 juin à 13h
Offrir au plus vaste Estuaire d’Europe, une vitrine d’exception à l’occasion de l’édition 2013 de Bordeaux Fête le Fleuve et du départ de La Solitaire du Figaro Eric Bompart Cachemire… telle est l’ambition conjointe d’un partenariat inédit conclu entre Bordeaux Grands Evénements et plusieurs grandes collectivités réunies au sein du Syndicat Mixte pour le Développement Durable de l’Estuaire (SMIDDEST) pour faire de l’Estuaire l’invité d’honneur de l’événement !
En choisissant Bordeaux comme ville départ de la 44ème édition de la course, la société Pen Duick, organisateur de cette compétition, a répondu à la volonté du Maire de Bordeaux, Alain Juppé, d’accueillir de grands événements autour de la Garonne. "Redonnons au port de la Lune sa vocation de vrai port en y faisant revenir des bateaux mais aussi en élaborant un vrai plan de mise en valeur du fleuve avec de nouveaux pontons, de nouveaux ancrages, de nouvelles activités. La Solitaire du Figaro - Eric Bompard Cachemire va être l’occasion de donner une nouvelle dimension et un nouveau contenu à la Fête du Fleuve".

ETAPE N°1 : BORDEAUX – PORTO

  • Départ : 2 juin 2013 - 13h
  • Arrivée : 5 juin 2013
  • Distance : 536 milles
Cette première étape de La 44e Solitaire du Figaro - Eric Bompard cachemire est la plus longue, la plus novatrice (lieux de départ et d’arrivée inédits) et potentiellement une des plus piégeuses. En résumé : 26 milles d’entame en eaux presque douces, dans les courants et les bancs de sable de l’estuaire de la Gironde, suivis, après le passage du magnifique phare de Cordouan, d’une traversée Est-Ouest du Golfe de Gascogne, l’enroulement toujours délicat du cap Finisterre et une navigation potentiellement musclée le long de la péninsule ibérique. Toutefois, ce sont des figaristes plein de fraîcheur qui aborderont ce premier gros morceau de l’édition 2013.

ETAPE N°2 : PORTO - GIJÓN

  • Départ : 8 juin 2013
  • Arrivée : 11 juin 2013
  • Distance : 452 milles
Ce deuxième acte entre le Portugal et l’Espagne présente des difficultés similaires à celles rencontrées alors de la première étape, liées à la navigation autour de la péninsule ibérique. Après un premier tronçon côtier jusqu’au cap Finistere, les concurrents mettent ensuite le cap au nord, vers une bouée météo située au milieu du golfe de Gascogne. Enfin, descente plein sud vers Gijón. L’atterrissage sur les côtes espagnoles est toujours un moment redouté par les navigateurs.

ETAPE N°3 : GIJÓN – ROSCOFF

  • Départ : 13 juin 2013
  • Arrivée : 16 juin 2013
  • Distance : 436 milles
Cette avant-dernière étape se présente comme une grande classique de La Solitaire. Un parcours typique où alternent navigation au large et grand côtier le long des rivages de la Bretagne sud et nord. Les concurrents traversent d’abord le Golfe de Gascogne jusqu’à l’île d’Yeu, marque de parcours. La navigation est ensuite libre jusqu’au raz de Sein. Puis, c’est le contournement de la pointe Bretagne avant de mettre le clignotant à droite. L’arrivée se jouera pour la première fois de l’histoire de la course à Roscoff, en baie de Morlaix.

ETAPE N°4 : ROSCOFF – DIEPPE

  • Départ : 20 juin 2013
  • Arrivée : 23 juin 2013
  • Distance : 514 milles
Cette dernière étape, celle qui couronnera le vainqueur de La 44e Solitaire du Figaro - Eric Bompard cachemire, est une des plus longues, la plus compliquée en terme de tracé et peut-être une des plus techniques. Une fois partis de Roscoff, les concurrents font cap à l’ouest pour venir contourner la pointe de la Bretagne, en laissant Ouessant à bâbord, descendent vers le sud en mer d’Iroise puis amorcent un virage en tête d’épingle à partir de la chaussée de Sein, pour passer le chenal du Four. Ils poursuivent par une traversée de la Manche en direction de Wolf Rock. S’en suit une longue navigation le long des côtes anglaises avant une transmanche retour, cap vers l’arrivée.

Source : www.lasolitaire.com/


Sur le même sujet

Les + Lus