• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Mauvais vent pour les éoliennes: dix projets annulés en Basse Marche

Eolienne ( photo d'illustration)
Eolienne ( photo d'illustration)

Dix permis de construire ont été annulés aujourd'hui par le tribunal administratif de Limoges et des condamnations ont été prononcées notamment contre l'Etat qui devra verser 750 euros aux requérants

Par Christian Bélingard

Le projet, porté par l'industriel Ostwind, avait reçu le soutien du ministère de l'Écologie et du Développement durable. Mais une pétition avait été lancée par des riverains et des défenseurs de l'environnement, représentés par l'association de sauvegarde de la rivière Gartempe.

Le projet prévoyait initialement d'implanter plus d'une vingtaine d'éoliennes réparties sur un certain nombre de communes du nord de la Haute-Vienne ( Azat-le-Ris, Verneuil, Terresannes, Dinsac, Le Dorat, Saint-Sornin la Marche...). Le  tribunal administratif de Limoges a suivi les conclusions du commissaire du gouvernement.  C'est bien sûr la déception du côté des élus des petites communes rurales :

Ces projets auraient eu des retombées pour nos communes et communautés de communes


regrette  le maire d'Azat-le-Ris que nous avons joint ce soir. Mais la présence de nombreuses zones classées ZNIEFF ou Natura 2000 dans le secteur semble avoir influencé la décision prise d'annuler ces permis.

Reste à savoir si les porteurs du projet feront ou non appel devant la Cour d'Appel Administrative basée à Bordeaux.

Sur le même sujet

Le S'Coolbus testé, avec enthousiasme à Tocane St Apre

Les + Lus