Cet article date de plus de 8 ans

Bréchet arrive à Bordeaux

L'ancien défenseur central de Lyon, l'Inter Milan, Sochaux ou encore Troyes passera sa visite médicale mardi matin à Bordeaux. Il devrait ensuite signer pour deux ans.
L'ancien défenseur de Troyes ( à gauche) est un joueur expérimenté et précieux dans les duels.
L'ancien défenseur de Troyes ( à gauche) est un joueur expérimenté et précieux dans les duels. © Pascal Pochard AFP
Aux Girondins, on se refuse au moindre commentaire. Pourtant Bordeaux est sur le point de faire signer sa première recrue, deux semaines après l'ouverture du marché des transferts. Selon nos informations, Jérémie Bréchet passera sa visite médicale dans une clinique Bordeaux-Caudéran demain matin. Si elle se déroule bien, il paraphera ensuite son contrat, probablement de deux ans. Mais sa présentation officielle à la presse ne s'effectuera pas avant la reprise de l'entraînement le jeudi 4 juillet.
Blessé et plusieurs fois éloigné des terrains sur une longue période lors des dernières saisons (tendon d'Achille en 2011 et adducteurs à l'automne 2012), il est revenu depuis à son meilleur niveau. Jérémie Bréchet avait ainsi été très performant tout au long de la deuxième partie de la saison dernière, y compris contre Bordeaux en demi-finale de la coupe de France. Même si son but contre son camp avait envoyé son futur club au Stade de France.


Un leader

Normalement Bordeaux a donc trouvé le défenseur central que Francis Gillot tenait à recruter. Joueur expérimenté, leader sur le terrain et dans le vestiaire, Bréchet semble l'homme idoine. Y compris sur un plan salarial où son traitement, inférieur à 100 000 euros bruts mensuels, cadre parfaitement avec la nouvelle politique des Girondins.
" Je l'ai connu à Sochaux. C'est un bon joueur " juge Francis Gillot.
La venue de Bréchet en défense centrale n'est pas une bonne nouvelle pour Marc Planus, qui semble condamné à jouer les utilités dans son club de toujours. De plus, outre Carlos Henrique, qui a prolongé de deux ans cet hiver, Lamine Sané est toujours là. L'enfant de Lormont ne vit plus que pour un départ outre-Manche. Il a déjà trouvé un accord avec West Ham. Mais Jean-Louis Triaud, qui attend toujours une offre du club Londonien, éconduit tous les agents soi-disant mandatés par les Anglais. Le président de Bordeaux veut traiter directement avec un dirigeant des Hammers. Pour éviter toute mauvaise surprise.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
girondins de bordeaux football sport