• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Une journée nationale sans PV contre la loi Taubira

© MAXPPP
© MAXPPP

Alliance, le second syndicat de gardiens de la paix, appelle à ne pas verbaliser lundi 9 septembre dans toute la France afin de protester contre le projet de réforme pénale. Les élus de ce syndicat iront à la rencontre de la population et distribueront des "faux PV" sous forme d'une pétition.

Par A.H.

Dans un communiqué, le syndicat "appelle l'ensemble des policiers à se mobiliser pour une journée sans procès-verbaux" lundi.
Jean-Claude Delage, responsable d' Alliance a précisé que ce mouvement exclut les «infractions graves et urgentes» et les «réquisitions du public et judiciaires». Cela concerne seulement, le "tout-venant" telles des "infractions légères" à la circulation et au stationnement.

Le syndicat entend ainsi protester contre la réforme des retraites des policiers à laquelle il ne "faut pas toucher" en raison de la "pénibilité du métier". Mais aussi contre le projet de réforme pénale dévoilé la semaine dernière par le gouvernement et contre laquelle il avait exprimé son hostilité. "La justice doit soutenir les victimes et sanctionner réellement les délinquants".  le syndicat de police. Il entend également demander "plus de moyens afin d'assurer la sécurité de tous". Il veut enfin "recentrer les policiers sur leurs missions prioritaires", la "lutte
contre la délinquance et la criminalité".

Les syndicats de police ont déjà, dans le passé, lancé des mouvements de "journée sans PV", une "grève du zèle" en quelque sorte, les policiers
n'ayant pas le droit de grève en raison  de la spécificité de leur métier.

Sur le même sujet

Hommage SNSM

Les + Lus

Aidez-nous à améliorer notre site en répondant en trois minutes à ce questionnaire.

Commencer