Diesel : colère du vert Noël Mamère

Publié le Mis à jour le
Écrit par A.L avec AFP

Le député EELV Noël Mamère dénonce la position du gouvernement sur la taxation du diesel. Pour lui, la transition écologique n'est pas une priorité de François Hollande.

Le diesel provoque un nouveau couac au gouvernement. Hier, lors d'une conférence de presse, le ministre de l'écologie, Philippe Martin,a déclaré que le projet de budget 2014 ne réduirait pas l'avantage fiscal du diesel ce qui a déclenché la colère des écologistes.

Pour le vert girondin Noël Mamère, "on assiste à une succession de renoncements devant les grands lobbies". Il dénonce les "atermoiements" du gouvernement.

On a la preuve que pour le gouvernement la transition écologique n'est pas une priorité. 





Le député-maire de Bègles réagit aussi fortement car le rattrapage fiscal du diesel sur
l'essence est un souhait des écologistes.

Quand on est dans une majorité, on s'engage sur deux choses : ne pas voter de motions de censure et voter le budget. Si on ne vote pas le budget, on en tire les conséquences politiques : on n'est plus dans la majorité et on a plus de ministre
au gouvernement.




L'annonce du ministre a été en partie démentie par la suite. Selon les ministres de l'Economie, Pierre Moscovici, et du Budget, Bernard Cazeneuve, la question n'est pas tranchée.
Le Premier ministre Jean-Marc Ayrault a, pour sa part, appelé "à garder son calme" sur
le budget 2014.


Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer des newsletters. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas des e-mails. Notre politique de confidentialité