Front National : Vincent Gérard tête de liste à Limoges

Publié le Mis à jour le
Écrit par Isabelle Rio .

Il rejoint les 600 premières candidatures actées par la commission d'investiture du parti. Cet artisan de 47 ans avait déjà souhaiter se présenter aux élections législatives de Juin 2012. Il y avait renoncé. Condamné pour violences, sa condamnation ne le rend pas inéligible.

Condamné le 20 Septembre 2013 par le Tribunal Correctionnel de Limoges

Vincent Gérard a été condamné à une peine de 4 mois d'emprisonnement avec sursis pour violences avec ou sous la menace d'une arme. Les faits remontent au 1er avril 2012. Il s'agissait d'une altercation avec le gérant d'un bar du centre ville de Limoges.



Cette condamnation, dont il a été fait appel, est aujourd'hui définitive. Cette décision ne l'empêche pas de se présenter aux prochaines municipales. 



Le 18 mai dernier, il recevait le soutien de Jean-Marie Le Pen. Marine Le Pen, elle, s'était dans un premier temps opposée à sa candidature dans ces termes en avril dernier (dépêche AFP)



s'il est condamné, je pense qu'il ne devra plus rester (cadre du FN) et serait démi de ses fonctions au sein du parti

 

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité