• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Un picto-charentais sur deux devient grand-parent à l'âge de 54 ans

© Maxppp
© Maxppp

La région Poitou-Charentes totalise 508 840 grands-parents, selon une récente étude de l'Insee. Ce chiffre représente près de 29% des habitants de notre région où l'on a son premier petit-enfant à 54 ans, le plus jeune âge repéré en France.

Par Bernard Dussol

Les grands-pères et grands-mères représentent 29 % de la population picto-charentaise, contre 24 % en France métropolitaine. Dans cette population de 40 ans et plus, soit l'âge minimum estimé pour devenir grand-parent, 53 % des habitants du Poitou-Charentes sont grands-parents. Au-delà de 75 ans, 83 % des personnes le sont. Les grands-parents ont en moyenne 5,4 petits-enfants, un nombre au-dessus de la moyenne nationale.

Dans notre région les femmes ont des enfants plus tôt puisque l'âge moyen de la mère à l'arrivée du premier bébé est de 29,3 ans, soit l'un des plus bas de France métropolitaine. Par ailleurs, le Poitou-Charentes connaît une sur-présentation des 75 ans et plus, ce qui en fait la 4e région la plus âgée de France. L'âge moyen des habitants est de 43 ans, soit près de 3 ans de plus que la moyenne nationale de 40,3 ans. Ainsi, plus âgés et ayant des enfants plus tôt, les picto-charentais sont plus souvent grands-parents que la moyenne métropolitaine.

Autre élément de cette étude : parmi les 508 840 grands-parents, la très grande majorité vit dans des logements ordinaires. Les autres, environ 13 500 grands-parents, vivent en collectivité (maison de retraite, moyen et long séjour en hôpital). À l'instar du niveau national, les grands-mères de la région sont plus nombreuses (293 700) que les grands-pères (215 070).


Sur le même sujet

Les fêtes de Bayonne : édition 2019

Les + Lus