• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Chaque année, les nouveaux agriculteurs sont moins nombreux

© Maxppp
© Maxppp

Le nombre d'installations de nouveaux agriculteurs est toujours en léger repli en 2012 en France, avec des situations très contrastées selon les départements. C'est ce qui ressort d'une étude de la Mutualité sociale agricole (MSA) rendue publique ce lundi.

Par Bernard Dussol (avec AFP)

Au total, quelque 12.500 exploitants agricoles se sont installés pendant l'année 2012. Et si les installations des moins de 40 ans est en baisse de 2% à 8.100 personnes, les plus de 40 ans sont de plus en plus nombreux à s'installer (+2%).

Par région, le nombre d'installations s'effondre de 25% dans certains départements comme dans les Alpes-Maritimes, l'Yonne, l'Hérault, la Somme ou la Meuse ou de 20% dans le Lot ou les Cotes d'Armor. Ces chiffres laissent à penser que la population agricole aura du mal à se maintenir à terme dans ces zones.

Le Grand Ouest, très attractif en temps normal pour les jeunes agriculteurs est aussi en repli, à l'exception de la Vendée, de la Charente-Maritime ou des Landes. 

La profession continue par ailleurs à se féminiser lentement : les femmes représentent désormais 30% des nouveaux installés, contre 27% quinze ans plus tôt. Le taux de renouvellement global est en légère hausse sur un an, à 2,4% en 2012. D'autre part, la MSA considère la génération d'installés de 2007 et tire le bilan cinq ans après : il en ressort que 13% ont jeté l'éponge. Le taux de maintien est de 90% pour les éleveurs, 85% pour les céréaliers et de "seulement" 76% pour les viticulteurs.

Sur le même sujet

Convention Education nationale - Seaska

Les + Lus