Lauréat du prix Sony Labou Tansi 2005, l'écrivain malien Moussa Konaté est mort samedi à Limoges

L'écrivain Moussa Konaté interviewé par Philippe Lefait pour "Des Mots de Minuit" 04-01-2006 / © France2/Ina
L'écrivain Moussa Konaté interviewé par Philippe Lefait pour "Des Mots de Minuit" 04-01-2006 / © France2/Ina

Moussa Konaté est un écrivain né en 1951 à Kita (Mali). Diplômé en lettres de l'Ecole normale supérieure de Bamako, il a enseigné plusieurs années avant de se consacrer à l'écriture.

Par Christian Bélingard

Il a fondé les Editions du Figuier. Directeur de l'association " Etonnants voyageurs Afrique", il a  dirigé avec Michel Le Bris le Festival "Etonnants voyageurs" au Mali. Le Prix Sony Labou Tansi 2005 pour le théâtre francophone, lui a été remis lors du Festival International des Francophonies qui se tient chaque année à Limoges.

Son décés a été rapidement commenté sur les réseaux sociaux. Ses deux derniers mails étaient particulièrement inquiétants selon un message sur Twitter reçus par François Bon:


Toutefois  "Le Point.fr" indique que selon son frère Ousmane Konaté, joint au Mali par l'hebdomadaire, il s'agirait "d'une mort naturelle".

Un regard sur l'Afrique

Moussa Konaté avait notamment publié "La Malédiction du Lamantin", Fayard Noir en 2009 et plus récemment un essai "L'Afrique Noire est-elle maudite" aux éditions Fayard, préfacé par Erik Orsenna de l'Académie Française. L'auteur y pointe les maux de l'Afrique mais rend aussi hommage à son pays d'origine.

Sur le même sujet

Les + Lus