Châtellerault : les gilets de protection de l'équipe de France de ski-cross testés au CRITT

L'équipe de France a brillé en épreuve de ski-cross aux Jeux Olympiques de Sotchi en imposant un podium 100% français. Pour la première fois, ces athlètes étaient équipés de gilets de protection avec airbag à déclenchement automatique destinés à les protéger en cas de chute. 

Les Français  Jean-Frédéric CHAPUIS, Jonathan MIDOL et Arnaud BOVOLENTA pendant la finale de ski-cross aux Jeux Olympiques de Sotchi
Les Français Jean-Frédéric CHAPUIS, Jonathan MIDOL et Arnaud BOVOLENTA pendant la finale de ski-cross aux Jeux Olympiques de Sotchi © Maxppp
Ces gilets ont été mis au point à Dijon mais les tests de ce matériel très sophistiqué ont été effectués à Châtellerault, au CRITT, (centre d'innovation et de transfert technologique) avant leur mise sur le marché.
Au-dessus de 12 km/h, au moindre déséquilibre du skieur, l'airbag se déclenche grâce à un capteur situé dans la chaussure du sportif.
Ces gilets de protection intéressent désormais d'autres équipes internationales qui pourraient l'adopter dans cette discipline particulièrement risquée.

Plus d'explications dans le reportage d'Anne-Marie Baillargé et Francis Tabuteau au CRITT de Châtellerault dans la Vienne :
durée de la vidéo: 01 min 43
Châtellerault : les gilets de ski-cross de l'équipe de France testés au CRITT





Poursuivre votre lecture sur ces sujets
jeux olympiques sport