Les gens du voyage ont quitté le parking du centre aquatique de Limoges qu'ils occupaient depuis jeudi pour rejoindre le parking de l'ancien magasin Delbard

Les occupants des 40 caravanes qui s'étaient installés jeudi 17 sur le parking du centre aquatique de Limoges ont quitté les lieux ce lundi de Pâques. D'après la préfecture, ils se sont installés sur le parking de l'ancien magasin Delbard en zone nord qu'ils se sont engagés à quitter avant mardi 17h

En ce lundi de Pâques à 16h, le parking a été totalement évacué
En ce lundi de Pâques à 16h, le parking a été totalement évacué © F3 Limousin
Jeudi dernier en fin de journée, une quarantaine de caravanes avaient pris place sur le parking du futur Centre Aquatique de Limoges, au bord de l'A20. Il s'agit de membres de la communauté des gens du voyage qui se rendaient à un rassemblement évangéliste à Gien, dans le Loiret.

Les responsables de Limoges Métropole (qui exerce la compétence relative à l’accueil des gens du voyage depuis le 1er janvier 2003) n'étaient pas au courant de cette arrivée sur ce parking qui dépend de l'agglomération. Ils ont donc fait savoir aux gens du voyage qu'une aire de grand passage existait depuis 2005 entre Panazol et Feytiat, au lieu-dit le Puy Andraud, où 200 caravanes peuvent être accueillies, avec toutes les prestations afférentes à cet accueil. Ouverte entre le 1er mai et le 30 septembre, elle peut aussi être accessible de façon exceptionnelle.
Cette solution a été proposée aux occupants des caravanes par les responsables de l'agglomération qui leur ont demandé de quitter les lieux avant mardi 22 au matin sous peine de faire intervenir les forces de l'ordre.

L'ultimatum a été plus ou moins efficace, puisqu'ils n'ont donc pas rejoint l'aire de grand passage du Puy Andraud mais se sont installés quelques kilomètres plus loin, sur le parking de l'ancien magasin Delbard en zone nord, face au Family Village. C'est ce qu'a constaté Alain Castanier, secrétaire général de la préfecture qui nous a indiqué au téléphone:

Ils sont partis s'installer sur le parking de l'ancien magasin Delbard, ce qui est illégal. Je n'ai pas bien compris pourquoi ils avaient bougé pour aller si près, mais j'ai rencontré le pasteur et le responsable de la communauté qui se sont engagés à quitter les lieux avant mardi 22 à 17h. Ils ont donné leur parole, je leur fais confiance"




Poursuivre votre lecture sur ces sujets
gens du voyage polémique