Cet article date de plus de 7 ans

Manuel Valls maintient l'objectif de supprimer les conseils généraux en 2021

Le premier ministre a reçu mardi soir une délégation de l'Assemblée des départements de France puis ensuite de l'Association des régions de France
Rencontre entre Manuel Valls, premier ministre, et l'assemblée des départements de France, mardi 22 avril 2014
Rencontre entre Manuel Valls, premier ministre, et l'assemblée des départements de France, mardi 22 avril 2014 © THOMAS SAMSON/AFP
La suppression des conseils départementaux en 2021 figurera dans l'exposé des motifs du deuxième projet de loi sur la décentralisation. Ce texte sera présenté en Conseil des ministres à la mi-mai, ont indiqué les élus, ce qu'a confirmé la ministre de la Décentralisation Marylise Lebranchu, présente à ces rencontres.

Manuel Valls a exprimé toutefois "une volonté de trouver ensemble des solutions, dans un esprit de négociation", a précisé Claudy Lebreton.

Selon les élus et le communiqué de Matignon, le chef du gouvernement a proposé "un groupe de travail" entre gouvernement, parlementaires et élus. Cependant, la délégation de l'ADF n'a pas donné de réponse positive immédiate, voulant d'abord consulter ses membres, "très remontés" selon M. Kanner.

Quelle carte des régions ?


La carte des régions pour 2017 n'a pas été présentée lors de la rencontre entre le premier ministre et les représentants de l'assemblée des régions de France, qui s'est déroulée ensuite.  Le président  socialiste de l'ARF, Alain Rousset, s'est montré plutôt satisfait de l'annonce faite par Manuel Valls de réaliser "des régions puissantes".
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
politique