Cet article date de plus de 7 ans

Dans les coulisses d'une étude de Commissaire-Priseur

Coup de projecteur sur la préparation d’une vente publique aux enchères. L’étude de Nicolas Constanty est l’une des deux installées à Limoges. Chaque semaine, il faut préparer une voire plusieurs ventes. Autant d’articles à manipuler, exposer puis savoir vendre.
© France 3 Limousin

Une profession règlementée

Le commissaire-priseur peut exercer comme opérateur de ventes volontaires ou comme commissaire-priseur judiciaire. Il est alors un officier ministériel nommé par arrêté du garde des Sceaux et titulaire d’une charge. Il est donc compétent pour organiser et réaliser les ventes publiques aux enchères prescrites par la loi ou par décision de justice. Il procède à des ventes suite à des décisions judiciaires, comme de liquidation judiciaire, des saisies-ventes, des successions, des tutelles etc. 

Dans les coulisses de la préparation d'une vente...

Reportage d'Aglaé Poncet Noëlle Vaille Alain Lafeuille
Interviennent :
Rémi Gauthier, Commissaire-priseur salarié
Marie Segonds, Consultante expertise objets Arts du feu de Limoges
Nicolas Constanty, Commissaire-priseur à Limoges
Anne Constanty, Responsable secteur bijouterie

durée de la vidéo: 02 min 43
VIDEO : dans les coulisses d'une étude de Commissaire-Priseur




Poursuivre votre lecture sur ces sujets
économie art