• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Bienvenue en Poitou-Charentes Limousin Centre, la plus vaste région de France

La fusion du Poitou-Charentes, du Centre et du Limousin proposé par le chef de l'Etat
La fusion du Poitou-Charentes, du Centre et du Limousin proposé par le chef de l'Etat

Si le redécoupage régional proposé par François Hollande devient réalité, la fusion du Poitou-Charentes du Limousin et du Centre va constituer une vaste région allant des limites de l'Ile -de-France à celles de la Gironde.

Par Christine Hinckel

Plus de 500 kilomètres séparent Dreux en Eure-et-Loir, à 80 km de Paris et Montguyon au sud de la Charente-maritime à 70 km de Bordeaux.
La super-région va rassembler 13 départements et couvrir une superficie de 81 900 km2.
Elle sera peuplée par plus de 5 millions d'habitants ce qui correspond à la densité de population des plus importants länder allemands.
Avec un seul département maritime et 110 kms de littoral, cette région sera essentiellement rurale, ne comportant aucune métropole dominante mais un réseau de villes moyennes dont la plus grande agglomération sera celle de Tours avec plus de 287 000 habitants (chiffres de 2011).
S'il est compliqué de trouver des similitudes culturelles, géographiques ou agricoles entre les trois régions, des liens existent pourtant déjà entre elles.
Au niveau universitaire essentiellement, les universités d'Orléans, Tours, Poitiers, La Rochelle et Limoges travaillent déjà en réseau.
Au niveau médical également, les CHU entretiennent des liens de collaboration.



Quelle capitale, quel nom et quel président ? 

Voilà pour les réalités géographiques et démographiques, se posent ensuite des questions plus difficiles. Et tout d'abord celle de la capitale de région. Poitiers, ce qui pourrait être le choix de Ségolène Royal ou Tours, plus centrale et plus grande, rien n'est tranché.
Ensuite quel nom donner à cette région qui en réunit trois actuelles. Poitou-Charentes, Centre, Limousin pour ne vexer personne. Centre-Atlantique pour la résumer, les propositions fleurissent depuis hier sur les réseaux sociaux. On imagine que les discussions vont être agitées.
Et bien entendu quelle président ou présidente, là non plus rien n'est joué même si ce matin certains élus de Poitou-Charentes à l'image du Charentais Michel Boutant parlent "d'un découpage électoral fait pour quelqu'un" tant il est vrai que Ségolène Royal semble la seule personnalité politique d'envergure à réellement émerger dans ces trois régions.
Dans le projet gouvernemental figure également le report des élections régionales et départementales de mars 2015 à l’automne 2015, le temps de régler toutes ces questions pratiques puisque François Hollande a indiqué hier que ces élections prennent en compte les nouveaux contours.





Dans ce projet figure également le report des élections régionales et départementales de mars 2015 à l’automne 2015.

A lire aussi

Sur le même sujet

Maison médicale de Villeneuve Les Salines

Les + Lus