• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Charente-Maritime : le radeau de la Méduse recréé à Rochefort

La réplique du radeau de la Méduse, dans la cour du musée de la marine de Rochefort. / © FTV
La réplique du radeau de la Méduse, dans la cour du musée de la marine de Rochefort. / © FTV

Une réplique de la célèbre embarcation, inspirée du tableau de Géricault, a été construite pour les besoins d'un téléfilm. Le radeau de la Méduse sera visible dans la cour du Musée de la marine de Rochefort. 

Par E. Gerard avec E. Vallet

Décidément, à Rochefort, on affectionne les grandes pages de l'histoire maritime française.
Beaucoup plus modeste certes que la reconstruction à l'identique de l'Hermione menée depuis 1997 sur les bords de la Charente, la reproduction du célèbre radeau de la Méduse mérite elle aussi sa part d'attention. 

Cette réplique a été construite à l’occasion du tournage d’un documentaire intitulé "La Machine, la véritable histoire du Radeau de la Méduse", sur l’histoire du naufrage de la Méduse en 1816 (diffusion sur ARTE). Pour y parvenir, les architectes se sont inspirés du fameux tableau de Géricault.
 / © FTV
/ © FTV

Le radeau de la Méduse version 2014 a les mêmes dimensions que l'original : 20 mètres de long sur 12 de large; pour autant, il ne s'agit pas une reconstitution historique mais bel et bien d'une reproduction insiste-t-on du côté du musée maritime de Rochefort.

Présentée dans la cour du musée à partir du mois de juillet, cette "machine" comme l’avait surnommé les rescapés, permet d’aborder, de manière concrète et spectaculaire, l’une des pages les plus célèbres et les plus méconnues de l’histoire maritime et de l’histoire de Rochefort.

Voyez le reportage d'Eric Vallet et Joël Bouchon (intervenants : Philippe Mathieu, administrateur du musée de la Marine; Denis Roland, attaché de conservation) 
Le radeau de la Méduse recréé à Rochefort


La Méduse et Rochefort : le saviez-vous ?

Les liens entre la Méduse et la ville de Rochefort sont forts. 
C'est de Rochefort que le navire partit en 1816 après y être resté au mouillage durant les Cent Jours de Napoléon. 
C'est aussi à Rochefort qu'eut lieu le procès qui suivit le naufrage survenu sur les côtes mauritaniennes, naufrage qui ne fit que dix survivants sur les 150 hommes qui avaient embarqué à bord de cette embarcation de fortune. 

Sur le même sujet

Manifestation anti Monsanto Bayer

Les + Lus