Grève SNCF : la reprise s'accélère, Poitiers continue le mouvement jusqu'à dimanche soir

Au dixième jour de la grève lancée contre le projet de réforme ferroviaire, les cheminots ont voté vendredi pour la suspension du mouvement dans de nombreuses villes, comme à Nantes, Le Mans, Lille, Lyon, Marseille et Bordeaux. Poitiers demeure un îlot de résistance en reconduisant le mouvement.

Les balises en bleu indiquent les sites où les cheminots ont voté la reprise du travail
Les balises en bleu indiquent les sites où les cheminots ont voté la reprise du travail © Capture d'écran site SNCF
Le taux de grévistes est tombé à 6,85% vendredi, quatre fois moins qu'au premier jour de grève, le 11 juin, selon les chiffres de la direction. Ce mouvement est le plus long conflit à la SNCF depuis 2010.
Comme lors des précédents conflits, les zones qui maintiennent une ligne dure sont l'Est (Strasbourg et Bischheim) et la région parisienne. S'ajoutent quelques poches, comme en région Centre (Saint-Pierre-des-Corps) et Picardie.

Le mouvement de reprise entamé jeudi à Toulouse, Périgueux, Rennes, en Nord-Pas-de-Calais et Normandie, s'est amplifié vendredi. De très nombreuses assemblées générales ont décidé de stopper la grève. Ainsi, dans la région lyonnaise, sur 18 assemblées, 15 se sont prononcées en faveur de la reprise.

A Poitiers, les cheminots résistent encore. Au terme de leur vote (22 voix pour, 8 contre et 2 blancs), ils ont décidé de reconduire le mouvement de grève jusqu'à lundi matin.

Reportage de Benoîte Juneaux et Stéphane Hamon

durée de la vidéo: 01 min 17
Grève SNCF : la reprise s'accélère, Poitiers continue le mouvement jusqu'à dimanche soir


 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
social sncf