Une délégation du « Collectif NON à la LGV Limoges-Poitiers et OUI au POLT » reçue par le Maire de Limoges

Récemment reçus par le Maire de Limoges, Emile-Roger LOMBERTIE, assisté de son Directeur de Cabinet, les délégués de ce collectif font savoir qu’ils ont apprécié la courtoisie de l’entretien et la position plus nuancée de la nouvelle municipalité sur le projet de la LGV Limoges-Poitiers

Par Isabelle Rio

Ils rapportent que le Maire de Limoges - tout en rappelant n’être que favorable à tout ce qui peut permettre à la région de se désenclaver, à savoir  la route, le rail, le haut débit - il tenait une position plus nuancée sur la pertinence du projet de la LGV Limoges-Poitiers. Il considérerait notamment avec sérénité l’abandon du projet de LGV-LP,  qui est une contrainte héritée et un véritable handicap pour le budget municipal, mais à la condition que ce soit au profit d’une liaison autoroutière entre Limoges et Poitiers qui serait prise sur le tracé de la LGV-LP. Il leur a confié que l’abandon du projet de LGV-LP permettrait d’affecter les crédits libérés à d’autres dépenses d’intérêt plus général, comme les écoles pour lesquelles il faudrait « trouver » quelques neuf millions d’euros.

Le projet de la LGV-LP est une contrainte héritée et un véritable handicap pour le budget municipal confie le Maire de Limoges


Quant à la ligne POLT, ce serait pour lui Paris-Brive ou au mieux Cahors, étant précisé qu’elle doit aussi servir pour le fret.
Ils précisent aussi que le Maire approuve la recommandation de la Commission de l’Enquête Publique qui demande « que la DUP ne soit prononcée que si le Gouvernement s’engage à programmer les travaux prévus dans le dossier et non après 2030 ».

Sur le même sujet

Intervention du RAID à Limoges

Près de chez vous

Les + Lus

Nouveau !Abonnez-vous aux alertes de la rédaction et suivez l'actu de votre région en temps réel

Je m'abonne