Limousin : vente des antibiotiques à l'unité, les pharmaciens peuvent encore se porter volontaires

Quatre régions ont été choisies par le ministère des affaires sociales et de la santé pour tester la vente des antibiotiques à l'unité. Parmi celles-ci le Limousin. Les pharmaciens volontaires ont jusqu'au 8 septembre pour se manifester.

La vente à l'unité serait possible à condition que les laboratoires adaptent les conditionnements.
La vente à l'unité serait possible à condition que les laboratoires adaptent les conditionnements. © France 3 Limousin
Il s'agit de tester la vente des antibiotiques à l'unité en PACA, Île-de-France, Lorraine et Limousin, le processus engagé en 2013 par Marisol Tourraine tendrait à prouver que ce mode de fonctionnement permettrait à la sécurité sociale de faire des économies considérables.

Possible selon certains pharmaciens si les laboratoires jouent le jeu et prévoient des conditionnements permettant traçabilité et sécurité pour le patient et le phamacien... Economie peu probables pour d'autres qui considèrent que les antibiotiques ne représentent pas des postes de dépenses importants pour la sécurité sociale.

Quoi qu'il en soit les patrons d'officines du Limousin ont jusqu'au 8 septembre pour se porter volontaires auprès de l'agence régionale de santé.

Reportage à Brive : 
Intervenants : François Robin (pharmacien) ; Benoît Seguy (pharmacien)

durée de la vidéo: 01 min 47
VIDEO.Antibiotiques à l'unité

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
santé