Carlos, l'auteur de l'attentat du Capitole Paris-Limoges-Toulouse, renvoyé aux assises pour une autre affaire

Publié le Mis à jour le
Écrit par CB/avec AFP

Le Vénézuélien Ilich Ramirez Sanchez, alias Carlos, figure du terrorisme international des années 70 et 80, sera jugé pour l'attentat contre le Drugstore Saint-Germain qui avait fait deux morts et 34 blessés en septembre 1974 à Paris

La juge antiterroriste Jeanne Duyé a signé vendredi son ordonnance de mise en accusation devant la cour d'assises spéciale de Paris. Carlos est actuellement incarcéré en France, après avoir été condamné à la réclusion criminelle à perpétuité pour d'autres attentats.
L'attentat du "Capitole"
L'attentat avait été commis le 29 mars 1982 dans un train "Capitole" assurant la liaison entre Paris-Austerlitz et Toulouse-Matabiau, à hauteur de la commune de La Jonchère-Saint-Maurice, près de Limoges (Haute-Vienne). Attribué à Carlos, il avaut causé 5 morts et 29 blessés. La cour d'assises spéciale de Paris a condamné en 2011 Ilich Ramirez Sanchez à la réclusion à perpétuité pour quatre attentats qui avaient fait onze morts en 1982 et 1983, dont celui du Capitole qui avait été le premier de la série. Carlos s'était défendu en affirmant que ce n'était pas lui et qu'il pensait que l'attentat visait Jacques Chirac, à l'époque maire de Paris. Mais l'accusation avait mis en avant le fait que la France détenait à l'époque de l'attentat du "Capitole"  l'ex-épouse de Carlos, Magdalena Kopp, et un autre membre de son groupe, Bruno Bréguet, arrêtés à Paris le 16 février 1982.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer des newsletters. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas des e-mails. Notre politique de confidentialité