La Cour des Comptes sur le point de dénoncer la LGV

Selon le site d’information contexte.com, la Cour des Comptes serait sur le point de publier un rapport où elle dénoncerait la gabegie des lignes LGV. Dans son étude menée pour évaluer la fréquentation du barreau Limoges-Poitiers, RFF « exagère significativement le niveau des trafics ».

TGV (photo d'illustration)
TGV (photo d'illustration) © HERVE PETITBON
Selon un projet de rapport qu’elle s’apprête à publier, la Cour des Comptes dénonce donc des politiques irrationnelles  et des estimations de rentabilité faussées.
Ainsi, pour le barreau Limoges-Poitiers, RFF aurait exagéré le niveau des trafics. Du coup, la rentabilité annoncée serait fausse. Elle n’atteindrait dans le meilleur des cas que 3.3%, impliquant un apport massif de subventions, pouvant « aller jusqu’à 80 % » afin d’assurer le fonctionnement de la ligne.

Pour exemple, la rentabilité de la LGV Nord atteint 3 %, contre 12,9 % initialement envisagés. La LGV Méditerranée affiche quant à elle un taux de 4,1 %, soit deux fois moins que prévu.

Écoutez à ce sujet la réaction du président de la région Limousin, Gérard Vandenbroucke, interrogé à l'occasion d'un déplacement à Oradour-sur-Glane (87).
durée de la vidéo: 00 min 29
Vandenbroucke


Le point sur la LGV et le rapport de la Cour des Comptes, par D. Adam de Villiers :
durée de la vidéo: 01 min 26
LGV



Poursuivre votre lecture sur ces sujets
lgv transports