• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Claudy Lebreton nous livre sa vision de la réforme territoriale

© JOEL SAGET / AFP
© JOEL SAGET / AFP

Le président de l’Association des départements de France s’est récemment félicité du discours de Manuel Valls au Sénat. Il compte bien faire un certain nombre de propositions au Premier ministre à Pau afin que les départements trouvent leur place dans le nouveau maillage du territoire.

Par C.O

Un changement de cap satisfaisant

Si la volonté du couple exécutif était claire au début, supprimer les départements, sa position aujourd’hui paraît avoir évolué. Lors de son « grand oral » au Sénat le 28 octobre, le Premier ministre a semblé faire marche arrière. Un changement de cap qui avait débuté cet été, et dont se félicite Claudy Lebreton :

Claudy Lebreton est satisfait du changement de cap de Manuel Valls


Quel avenir pour les Conseils départementaux?

Cet été déjà les prémices d’un rétropédalage s’annonçaient. La suppression des conseils généraux n'était plus évoquée qu'à l'échéance 2020. En effet, une suppression pure et simple des conseils généraux aurait nécessité une modification de la Constitution, et donc, l'accord de la droite…

Face à la fronde de certains présidents de conseils généraux Manuel Valls envisageait même à la fin août de garder une quinzaine d’entre eux (les départements les plus ruraux). Puis d’annoncer à la mi-octobre que la moitié d’entre eux seraient finalement concernés.

Le 28 octobre au Sénat Manuel Valls s’est prononcé pour « des échelons intermédiaires pour assurer les solidarités sociales et territoriales : les conseils départementaux ». De quoi rassurer un peu plus le président de l'ADF.

Quel avenir pour les Conseils départementaux


Quelles compétences pour le département ?

Pour Claudy Lebreton qui est aussi président du conseil général (PS) des Côtes-d’Armor cela « atteste que le Premier ministre a entendu les propositions formulées par les présidentes et présidents de conseils généraux ».

Il se bat pour que les départements conservent les « services publics départementaux » tels que « les transports urbains, transports scolaires, routes et collèges notamment ». Le social doit aussi rester dans les compétences du département :

Quelles compétences pour le département ?


Ce qu'attend Claudy Lebreton de la venue de Manuel Valls...

Claudy Lebreton compte bien détailler ces propositions au Premier ministre lors du Congrès des départements de France à Pau les 6 et 7 Novembre prochains. Il nourrit de réelles attentes quant à la venue de Manuel Valls dans le Béran :

Ce qu'attend Claudy Lebreton de la venue de Manuel Valls à Pau



Sur le même sujet

G7 : La halle d'Iraty met le pays basque en vitrine

Les + Lus