Cet article date de plus de 5 ans

En Charente, la CAF lutte contre les pensions alimentaires non payées

La Caisse d'Allocations Familiales expérimente dans 20 départements dont la Charente un système d'aide aux pensions alimentaires non payées. Elle peut avancer une partie de la somme non payée et se charge de recouvrer cette avance auprès du payeur réfractaire.

© FTV
Depuis le 1er octobre, la Charente est le seul département de la région à tester ce dispositif de garanties d'impayés de pensions alimentaires (GIPA) créé par la loi pour l'’égalité réelle entre les femmes et les hommes du 4 août 2014. Il vise vise à mieux aider les familles monoparentales quand l’autre parent ne paie plus de pension alimentaire ou quand la pension versée est faible.
Le Grand Angoulême compte jusqu'à 30% de familles monoparentales et la moyenne du département est de 17%.
Le service chargé du recouvrement de ces pensions alimentaires non payées a à sa disposition plusieurs fichiers administratifs lui permettant de retrouver les mauvais payeurs. Il peut demander jusqu'à 24 mois d'arriérés.
Pour demander une prise en charge ou créer un dossier, on peut aller sur le site internet de la CAF de Charente.

Plus d'explications avec le reportage de Jérôme Deboeuf et Christophe Guinot :
durée de la vidéo: 01 min 19
Charente : la CAF aide au recouvrement des pensions alimentaires

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
société