L'espoir renait chez Altia avec des projets de reprise en bonne voie à Bessines et La Souterraine

Publié le Mis à jour le

A Bessines, le repreneur du site, le groupe Steva, a réussi à boucler son tour de table financier, notamment grâce à l'aide de PSA. A La Souterraine, le repreneur est une holding de Gianfranco Colla ( GM and S Industry). L'audience devant le tribunal de commerce de Paris est prévue le 8 décembre

Il manquait 1.5 millions d'euros pour que l'offre de Steva à Bessines puisse se concrétiser. Finalement, ce n'est pas le groupe Renault qui est venu à la rescousse, mais PSA et Mecaplast, deux clients de l'usine de Bessines. Vendredi dernier, une grève avait été décidée par FO pour faire accélérer le processus.

Voici notre reportage:

vidéo- le site Altia de Bessines bientôt repris

Intervenant:
Bruno Grimaux
Délégué FO Altia Bessines


A la Souterraine, il faudra également attendre. La procédure de redressement judiciaire s'est finalement terminée par une mise en délibéré au 1er décembre. Selon le délégué CGT, le plan actuel prévoit 280 postes conservés, 41 départs volontaires et un licenciement.