Un réseau de braconniers présumés démantelé en Creuse

Après plusieurs mois d'enquête, sept individus ont été interpellés en novembre, pour s’être livrés à des actes de braconnage, principalement dans le sud du département de la Creuse.

Le résultat de la saisie effectuée chez les braconniers présumés
Le résultat de la saisie effectuée chez les braconniers présumés © Région de gendarmerie du Limousin
L’enquête, qui a donc été menée coinjointement par les gendarmes de la communauté de brigades de Bourganeuf  et les inspecteurs de l'environnement de l'Office National de la Chasse et de la Faune Sauvage (ONCFS), a débouché sur l’interpellation de sept individus qui se livraient à des actes de braconnage depuis l'été 2013.

Cerfs, daims, chevreuils étaient les cibles favorites de ces personnes, qui évoluaient principalement de nuit sur le sud du département.

Outre des saisies d’armes et de trophées de chasse, les sept auteurs présumés devront répondre devant la justice de plusieurs délits, notamment celui de « chasse en réunion, la nuit avec usage d'un véhicule et port d'arme ». Ils encourent des peines de quatre ans d'emprisonnement et 60 000 euros d'amende, justifiées par la haute dangerosité de ce type d'activité illégale.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
justice chasse