Légion d'honneur du 1er janvier : les promus du Limousin

La promotion civile de la légion d'honneur a été publiée hier au Journal Officiel. Parmi les 691 personnalités décorées, six sont originaires de notre région, dont le Limougeaud Philippe Besson, président des Pompiers de l'Urgence Internationale.

Philippe Besson en 2004, lors de l'intervention des Pompiers de l'urgence internationale en Indonésie, après le tsunami.
Philippe Besson en 2004, lors de l'intervention des Pompiers de l'urgence internationale en Indonésie, après le tsunami. © PUI

Je ne pense pas que ce soit le rôle d'un gouvernement de décider qui est honorable»

C'est par ces mots que l'économiste Thomas Piketty a choisi hier de refuser la légion d'honneur...
Parmi les personnalités nommées au grade de chevalier de la légion d'honneur dans cette promotion, on trouve des prix Nobel comme l'économiste Jean Tirole ou l'écrivain Patrick Modiano, ainsi que l'infirmière de Médecins sans Frontières qui a été contaminée par le virus Ebola, ou encore la comédienne Mimmie Mathy.

Six personnalités civiles du Limousin ont également reçu cette distinction :

- Philippe Besson, chef du groupement du service départemental d'incendie et de secours de la Haute-Vienne et président-fondateur de l'ONG "Pompiers de l'Urgence internationale" qui intervient à l'étranger sur de nombreuses catastrophes naturelles
- Gérard Bonnet, président du Conseil général de la Corrèze
- Michelle Fray-Roquejoffre, fondatrice du comité France Alzheimer 87 à Limoges en 1966
- Richard Bometon, procureur général près la cour d'appel de Limoges
- Anne Lavaud, chef du centre de détention d'Uzerche
- Sophie Martin-Dupont, responsable de l'unité de consultation et de soins ambulatoires de la maison d'arrêt de Limoges

A priori, aucune de ces personnalités du Limousin n'a refusé la distinction...
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
hommage société politique