• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Prise de tête : une dette qui date

Parfois des dettes resurgissent après des années d'oubli et peuvent bloquer un compte en banque.
La visite de l'huissier est toujours un moment difficile, les pénalités sont parfois très lourdes mais il est toujours possible d'alléger la peine.

Par François Gibert

Un matin, vous recevez une lettre de votre banque vous informant que votre compte est bloqué pour des dettes impayées. Des dettes qui ont plus de vingt ans. En plus, vous n’avez jamais entendu parler de cette société de crédit qui vous réclame de l’argent. Normal puisque ces sociétés naissent, disparaissent et se refilent les créances.

Pour couronner le tout l’huissier vous précise que vous avez trente jours pour régulariser les choses.

Les démarches sont simples : aller voir un avocat, lui expliquer le problème. C’est lui qui saisira le juge pour contester la saisie. Heureusement, même si le procédé peut sembler odieux, le blocage du compte n’est pas irréversible.

Tout cà bien sûr est un peu compliqué mais ca vaut le coup de se battre. Ça n’effacera pas la dette mais ça peut permettre d’annuler les intérêts. C’est déjà pas mal.

Les explications de Me Anne-Marie Frezouls, avocate au barreau de Poitiers
Prise de tête : vieilles dettes

Sur le même sujet

Cognac : le Poitou-Charentes veut vendre son tourisme authentique aux Chinois

Les + Lus