Cet article date de plus de 6 ans

Le perchiste Renaud Lavillenie passe les 6,02m à Berlin, une performance mais pas de record

L'athlète cognaçais a remporté son sixième concours de l'année avec une barre à 6,02 m. C'est la meilleure performance mondiale de l'année. Il a en revanche échoué dans ses tentatives de battre son propre record du monde à 6,17 m.  
© Lukas Schulze /DPA /AFP
A défaut d'un record du monde, le perchiste cognaçais Renaud Lavillenie a signé hier à Berlin la meilleure performance mondiale de l'année en passant une barre à 6,02 m.

Il n'y a pas de déception mais peut-être un peu de frustration, de regret, car je sentais que je pouvais faire mieux

a-t-il ajouté, fier de totaliser désormais 10 concours à 6 m et plus, dont 3 cet hiver.

Le champion olympique n'a eu besoin que de deux sauts (5,73 et 5,93 m) pour s'assurer la victoire avant de réussir avec le même brio le passage à 6,02 m. Ne restait plus qu'à défier cette barre à 6,17 m sur laquelle il avait buté une semaine plus tôt à Nevers avec une piste d'élan plus courte. Mais ni les conditions parfaites de l'O2 Arena, ni le soutien des quelque 12 500 spectateurs n'ont pu l'élever au-dessus de la barre.

Comme à Nevers, il a échoué à trois reprises, se tenant la tête, incrédule, après le 3e essai avant d'adresser un large sourire au public berlinois. "J'ai vu que que je n'étais pas loin du record", a déclaré Lavillenie, décidé à poursuivre sa quête de hauteurs dès la semaine prochaine aux Championnats de France, chez lui à Clermont-Ferrand.

C'est un challenge car je n'ai jamais réussi 6 m à la maison. J'espère que je vais enfin y arriver (...) Bubka a le record de ma ville (avec 6 m) et moi de la sienne. 


Renaud Lavillenie défendra ensuite son titre européen en salle début mars à Praque pour ajouter encore une ligne à un palmarès imposant où ne manque que le titre mondial en plein air.
durée de la vidéo: 00 min 31
Saut de Lavillenie à Berlin

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
athlétisme renaud lavillenie