Cet article date de plus de 5 ans

Embargo russe : une initiative corrézienne au profit d'associations caritatives

D'un côté des associations en demande de denrées alimentaires, de l'autre des producteurs soumis à l'embargo russe. Au centre, l'initiative d'une coopérative corrézienne pour atténuer l'impact de cette mesure.  50 tonnes de pommes on été transformées et redistribués. Une première en France.

© France 3 Limousin

Des fruits et légumes retirés du marché pour cause d'embargo

La coopérative Perlim de Saint-Aulaire a approché les Restos du Coeur pour leur proposer 11% de leurs pommes, non expédiées en Russie. Des pommes de table et des pommes d'industrie, ces dernières ayant été transformées en compote.

54 tonnes de pommes transformées

La transformation des pommes avant qu'elles ne pourrissent... une solution pour lutter contre le gaspillage alimentaire. Une économie de 15.000 euros a ainsi pu être réalisée. Cette proposition satisfait également les Restos du Coeur car, en conserves, la conservation ne pose évidemment plus problème. La distribution peut ainsi être également étalée dans le temps. 

Reportage avec :
A Saint-Aulaire (19), Frédéric Da Fonte, Responsable administratif et financier Perlim
A Malemort-sur-Corrèze (19), Alain Perrou Président Restos du coeur (19)

durée de la vidéo: 01 min 19
VIDEO : une initiative corrézienne contre le gaspillage alimentaire



Poursuivre votre lecture sur ces sujets
solidarité économie agriculture