• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Clap de fin pour France Champignon à Thouars (79)

L'usine France Champignon de Thouars fermera définitivement au mois de juin 2016 / © France 3 Poitou-Charentes
L'usine France Champignon de Thouars fermera définitivement au mois de juin 2016 / © France 3 Poitou-Charentes

En juin 2016, l'usine France Champignon de Thouars, dans les Deux-Sèvres, fermera ses portes. Les premiers licenciements sont prévus pour fin 2015. Un coup de massue pour les 138 salariés du site.

Par Sébastien Kerroux

France Champignon, dont l'actionnaire principal est Bonduelle, a décidé de fermer son site de Thouars, dans les Deux-Sèvres. Une décision prise le jeudi 5 mars. La fermeture de l'usine thouarsaise de conserves de champignons de Paris et de plats cuisinés Bonduelle et Cassegrain est programmée pour le mois de juin 2016.

61 salariés licenciés, 77 reclassés à Doué-la-Fontaine


Avec cette fermeture, France Champignon prévoit de licencier 61 salariés deux-sévriens, et d'en reclasser 77 vers l'usine la plus proche (N.D.L.R : se trouvant à 26 kilomètres) à Doué-la-Fontaine (Maine-et-Loire). A Doué-la-Fontaine, 6,4 millions d’euros vont être investis dans de nouvelles installations. L’entreprise justifie cette décision en mettant en avant un contexte de "surproduction européenne et de baisse significative et structurelle des prix" face à la concurrence hollandaise et espagnole notamment.

Un "coup de massue" pour les 138 salariés de Thouars


Interviewé le vendredi 6 mars par une équipe de France 3 Poitou-Charentes, Samuel Fragnet (délégué syndical CFDT de France Champignon) a déclaré que les salariés du site de Thouars savaient que la situation était très compliquée. Néanmoins, les 138 salariés du site thouarsais n'imaginaient pas un seul instant que l'annonce de la fermeture allait intervenir aussi rapidement. Les salariés ont très mal pris la décision de France Champignon : " aujourd’hui, des personnes viennent nous voir, en ont gros sur le cœur et pleurent" a déclaré le délégué syndical.

Les premiers licenciements à Thouars sont prévus pour fin 2015.

Réaction des salariés de France Champignon, Thouars (79)
Interview de Samuel Fragnet (Délégué syndical CFDT de France Champignon Thouars) au micro de Anne-Marie Baillargé et Laurence Couvrand

Sur le même sujet

Grogne des avocats

Les + Lus