• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Agriculture : la Haute-Vienne, la Corrèze et la Creuse reconnues en état de calamité agricole

Face à la sécheresse, les éleveurs ont entamé leurs stocks d'hiver pour nourrir le bétail. / © BOILEAU FRANCK/ Maxppp
Face à la sécheresse, les éleveurs ont entamé leurs stocks d'hiver pour nourrir le bétail. / © BOILEAU FRANCK/ Maxppp

La sécheresse qui a touché les départements de Haute-Vienne, Corrèze et Creuse a été reconnue comme calamité agricole par le comité national de gestion des risques en Agriculture. Conséquence des enveloppes d’indemnisation de plusieurs millions d’euros vont être débloquées.
 

Par Justine Saint-Sevin

Voilà une bonne nouvelle pour les agriculteurs haut-viennois et corréziens. Le comité national de gestion des risques en Agriculture, qui s’est réuni mercredi 12 décembre à Paris, a retenu le statut de calamité agricole pour les trois départements du Limousin au regard de la sécheresse observée en 2018.
 


Une décision dont s’est félicitée la FDSEA de la Haute-Vienne dans un communiqué. "Depuis début août nous nous sommes mobilisés pour faire reconnaître par l’État les pertes énormes que la sécheresse a causé à nos élevages. Les bilans fourragers réalisés dans les exploitations montrent un déficit moyen supérieur à 30 %, ainsi ce sont plus de 300.000 tonnes de fourrages qui manquent sur le département."
 

Plus de 10 millions débloqués en Haute-Vienne


Elle précise également le montant de l’indemnisation qu’une telle classification ouvre pour ses agriculteurs. Ce sont "8,6 millions d'euros (accordé par l’Etat) auxquels s'ajouteront environ 1,5 millions d'euros obtenus de la Région Nouvelle-Aquitaine en septembre et qui permettront de continuer à nourrir nos animaux".

Si l'on sait aussi que l'Etat a décidé d'allouer près de 12 millions d'euros d'aides aux agriculteurs de Creuse, les représentants du pendant corrézien devraient communiquer ce jeudi le montant de la somme lors d’une conférence de presse.

 

A lire aussi

Sur le même sujet

L'ensemble du barreau de Libourne était en grêve contre la réforme de la justice

Les + Lus