Aquarium, zoos et parcs, voici les sites touristiques que vous pouvez (ou pourrez bientôt) visiter en Poitou-Charentes

Publié le Mis à jour le
Écrit par S. Goux / E. Gérard
La Vallée des singes s'apprête à ouvrir
La Vallée des singes s'apprête à ouvrir © France 3 Poitou-Charentes

Fermés depuis le début du confinement, les parcs de loisirs et parcs animaliers de la région se préparent à la réouverture. De nombreuses règles sanitaires seront mises en place.

La plupart des parcs de loisirs et parcs animaliers de la région ont fermé leurs portes le dimanche 15 mars, deux jours avant la mise en place du confinement de la population. Nombre d'entre eux sont prêts à accueillir à nouveau du public, ou certains même, le font déjà depuis quelques jours. Pour tous, les nouvelles règles santaires ont imposé de nombreux aménagements. Petit tour non exhaustif des lieux que vous pourrez bientôt visiter.

Dans la Vienne 

► Le parc du Futuroscope rouvrira le 13 juin, d'abord uniquement le week-end, puis tous les jours à partir du 27 juin. Dans un premier temps, le parc sera accessible uniquement sur réservation ; le port du masque sera recommandé dans certaines zones, obligatoire dans d'autres. Un protocole spécifique sera appliqué à chacune des attractions, des boutiques et à chacun des sites de retauration : marquages au sol, fréquence renforcée de nettoyage et désinfection, installation de 200 points de distribution de gel hydroalcoolique, etc. De plus, une application de file d’attente virtuelle est mise en place dans six attractions majeures pour permettre aussi aux visiteurs de réserver sur place un créneau de visite afin de faciliter les flux.

► Le parc de la Belle et celui de Défi Planet sont des sites qui proposent des hébergements, ils sont donc en attente des décisions qui seront annoncées le 2 juin dans le cadre de la phase deux du déconfinement. Le responsable de ces deux sites Yann Decker, également gérant du parc du Cormenier et de la Vallée des singes, explique que le respect des règles de distanciation sera plus sur ces deux sites très vastes. Ils s'étalent sur plusieurs dizaines d'hectares et  seules les activités seront soumises à des restrictions. En temps ordinaire, par exemple, le site d'accro-branches de Défi Planet accueille 40 personnes à l'heure. Désormais, il y aura des horaires de départ et ce sera 10 personnes par tranche horaire.

► La Vallée des Singes ouvre le vendredi 29 mai. Là aussi de nombreux aménagements ont été effectués. La signalétique rappelant les gestes barrières est mise en place dès l'arrivée sur les parkings. Le port du masque est demandé lors du passage à la billetterie et dans les espaces en contact directs avec les animaux. Certains sentiers du parc de 22 hectares ont été fermés pour éviter que les visiteurs ne soient trop près les uns des autres. certains lieux clos seront fermés. Pas de jauge à l'entrée du site et les lieux de restauration feront de la vente à emporter. 

Le confinement a été marqué par deux bonnes nouvelles dans le parc, avec deux naissances. 
Un bébé Bonobo a vu le jour au parc, le 20 mai, c'est la onzième naissance d'un Bonobo à la Vallée des singes, qui détient le seul groupe de Bonobos en France et le plus grand nombre d'individus en captivité au monde.

Un bébé gorille est né le 16 mai. C'est le treizième bébé gorille à naître à la Vallée des singes. Il est le premier petit d'une femelle de 18 ans.

Voici le bébé gorille, c'est un petit mâle, sa maman se nomme Mahmah et son papa, Yaoundé.

À noter que le parc met en place une offre spéciale :  les enfants du personnel soignant seront accueillis gratuitement jusqu'à fin juin (sur présentation d'un justificatif).

► Les Géants du Ciel à Chauvigny tablent sur une reprise des spectacles et une réouverture du zoo début juillet. Le Château des Evêques a été aménagé pour respecter les consignes sanitaires de distanciation avec sens de visite et entrée/sortie séparées. Conséquence des mesures sanitaires : la capacité d’accueil des spectateurs sera fortement réduite. De 400 personnes en moyenne, la jauge pourrait passer à 150 places. Le directeur du site Simon Thiriet est suspendu aux annonces d'Edouard Philippe ce 28 mai pour connaitre d'éventuelles autres contraintes particulières.

Dans les Deux-Sèvres

► Zoodyssée est ouvert depuis le 20 mai. Il a restreint le nombre de visiteurs à l'entrée, la jauge est fixée à 800 personnes. La visite se fait en sens unique, en marche avant pour éviter que plus de 10 personnes ne séjournent au même endroit au même moment. Le masque est conseillé et du gel hydroalcoolique est à disposition. La restauration devrait rouvrir début juin sous la forme d'un service à la personne.

► Mouton village est ouvert depuis le jeudi de l'Ascension et ne reste ouvert pour le moment que les weekends et jours fériés. Seule la visite est possible, les animations sont annulées provisoirement et un sens de visite a été mis en place afin d'éviter les croisements.

En Charente-Maritime

L'Aquarium de La Rochelle table sur une réouverture le mercredi 3 juin. "Tout est prêt" assure la directrice. Une quinzaine de distributeurs de gel hydro-alcoolique ont été installés tout au long du parcours. Petites nouveautés : les visiteurs seront fortement incités à acheter leur billet en ligne. "Cela va nous permettre de maitriser et de réguler le flux que nous allons devoir réduire de 67 % tant que les mesures sanitaires seront en vigueur" explique Ambre Bénier. Par ailleurs, le port du masque sera obligatoire dès 11 ans. Enfin, notez qu'il ne sera pas possible de revenir sur vos pas au cours de la visite afin d'éviter les croisements. 
► Même impatience au Zoo de la Palmyre qui espère une réouverture dès le mardi 2 juin. Là aussi, annonces de Matignon et feu vert de la préfecture sont très attendus. Le site qui accueille chaque année quelque 600.000 visiteurs s'est organisé pour respecter au mieux les consignes sanitaires. L'achat des billets en ligne sera ainsi fortement encouragé : "nos visiteurs pourront réserver un créneau horaire et cela nous permettra d'éviter les afflux massifs" explique la directrice Florence Perroux. 
Le port du masque ne sera pas obligatoire en extérieur mais il sera vivement recommandé notamment dans les espaces clos comme le vivarium. Le zoo a du se résoudre à supprimer les spectacles (otaries et perroquets) ainsi qu'à fermer le parc des chèvres. De même, et jusqu'à nouvel ordre, il ne sera pas possible de nourrir les animaux et notamment les girafes. 

► Le Paléosite de Saint-Césaire n'a pas encore de date de réouverture. Son protocole de reprise d'activité à été transmis à la préfectureet est en attente de validation. Un sens de visite sera mis en place et les animations ainsi que les séances de cinéma pourraient être suspendues.

Le site du Fâ espère ouvrir la première semaine de juin. En intérieur, dans le musée, il y aura un sens unique de visite et pas plus de 20 personnes en même temps. En extérieur, les ateliers sont maintenus avec une limite de 10 personnes. Pour permettre au plus grand nombre d'y participer, les ateliers ont parfois été doublés. Le port du masque est recommandé.

En Charente

► L'église d'Aubeterre-sur-Dronne est ouverte depuis le jeudi de l'Ascension. Le port du masque est obligatoire. Un marquage au sol permet aux visiteurs de respecter la distanciation. Entrée et sortie de l'église ont été différenciées et les visites guidées sont limitées à quinze personnes.

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.