Cet article date de plus de 5 ans

Aquitaine-Limousin-Poitou-Charentes : les demandeurs d'emploi s'inscriront à Pôle Emploi par voie électronique à compter du 1er février

L'inscription à Pôle Emploi par internet, en vigueur depuis le 15 octobre dans dix départements, sera étendue d'ici mars à l'ensemble du territoire national, selon un décret publié ce dimanche au Journal officiel. En Aquitaine-Limousin-Poitou-Charentes, cela se fera à compter du 1er février. 
© Philippe Huguen, AFP
Depuis le 1er janvier, l'inscription sur la liste des demandeurs d'emploi par internet concerne les départements du Nord, du Pas-de-Calais, de la Côte-d'Or, de la Nièvre, de Saône-et-Loire, de l'Yonne, ainsi que les régions Centre-Val de Loire, Pays de la Loire et Provence-Alpes-Côte d'Azur.

A compter du 1er février, les demandeurs d'emploi s'inscriront aussi par voie électronique dans les régions Aquitaine-Limousin-Poitou-Charentes, Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées, Normandie, Alsace-Champagne-Ardenne-Lorraine, La Réunion et la collectivité de
Saint-Pierre-et-Miquelon.

En Auvergne-Rhône-Alpes, Bretagne, et Ile-de-France le nouveau dispositif sera mis en œuvre à partir du 1er mars, tout comme en Martinique et en Guadeloupe.

Ces nouvelles règles étaient entrées en vigueur dès le 15 octobre dans dix départements :Haute-Corse, Corse-du-Sud, Doubs, Haute-Saône, Jura, Territoire de Belfort, Guyane, Aisne, Somme et Oise.

Le décret du 9 octobre 2015, sur l'inscription par voie électronique auprès de Pôle emploi, prévoit que si le demandeur d'emploi n'a pas accès à internet ou rencontre des difficultés, il pourra "procéder à cette inscription dans une agence de Pôle emploi et bénéficier de l'assistance du personnel de Pôle emploi".

La dématérialisation de l'inscription à Pôle emploi était prévue dans la convention tripartite signée en décembre 2014 par l'État, l'Unédic et Pôle emploi pour la période 2015-2018. La convention prévoit aussi une dématérialisation de la demande d'allocation, pour que le premier entretien, "réalisé dans un délai de deux à quatre semaines après la demande d'inscription", soit consacré au diagnostic de la situation du demandeur d'emploi. 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
fusion des régions région nouvelle-aquitaine économie emploi politique réforme territoriale