Associations en Limousin : un modèle en danger ? [REVOIR DIMANCHE EN POLITIQUE]

Difficultés de financement, suppression des emplois aidés, manque de bénévoles, fin du programme limousin de soutien aux emplois associatifs en 2020, les associations s'inquiètent pour leur avenir. Très structurantes pour notre territoire, les associations sont-elles un modèle en danger ? 
En Limousin, près d'un emploi sur 10 est associatif
En Limousin, près d'un emploi sur 10 est associatif © Pixabay/ image d'illustration
Qu’elles s’investissent dans la culture, le sport ou l'action sociale, les associations structurent une grande partie de notre vie quotidienne, que ce soit en Haute-Vienne, en Creuse ou en Corrèze.

Les derniers chiffres sur le secteur datant de 2015 font état de 20 040 emplois associatifs au sein de 2235 associations, soit 9% de l’emploi salarié en Limousin selon l'Insee. 

Un secteur fragilisé depuis quelques mois par plusieurs causes : difficultés de financement, suppression des emplois aidés, mais aussi manque de bénévoles ou interrogations autour de l’avenir du programme limousin de soutien.

Le 4 février 2019 à Evry-Courcouronnes, Emmanuel Macron a d'ailleurs esquissé un début de mea culpa sur la suppression des emplois aidés, évoquant un grand plan pour les associations, confirmé quelques jours plus tard par le Ministre de la Ville et du Logement, Julien Denormandie pour un montant de 15 millions d'euros

Pour débattre des inquiétudes et de l'avenir du monde associatif, Annaïck Demars reçoit :Interpellée par un certain nombre d'associations inquiètes par la fin du programme de soutien aux emplois associatifs datant de la Région Limousin prévue en 2020, Geneviève Barat s'est voulue rassurante : 

Ce soutien continuera à exister mais on ne sait pas encore sous quelle forme. Une évaluation est en cours, plusieurs pistes à l'étude. D'ici quelques mois, nous ferons des propositions aux associations, il y aura une concertation et nous proposerons des solutions en fin d'année pour que le soutien à la vie associative soit maintenu de façon égale sur tout le territoire (de Nouvelle-Aquitaine).

 
Associations en Limousin : un modèle en danger ? ©F3 Limousin

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
dimanche en politique politique vie associative société emmanuel macron