Au Pays basque, les surfeurs attendaient Belharra

Ils ont eu droit à une timide Belharra. Après le festival de décembre dernier, les surfeurs de grosses vagues étaient au rendez-vous, les curieux aussi. 

© France 3 Euskal Herri pays basque
Plusieurs dizaines de surfeurs ont pris d'assaut mardi la vague géante "Belharra" au large d'Urrugne dans les Pyrénées-Atlantiques. Ils ont profité de la grosse houle qui a alimenté les vagues destructrices des derniers jours. Mardi la vague a culminé entre 10 et à 15 mètres.
Dès le matin, les surfeurs chevronnés et spécialistes du "XXL" ou des énormes vagues, ont commencé à surfer la célèbre vague, considérée comme une des plus grosses d'Europe, et où les passionnés se précipitent dès que conditions météo et de mer sont au rendez-vous, le plus souvent en automne et fin de l'hiver.
A distance, une dizaine d'embarcations transportant photographes et vidéastes tentaient d'immortaliser certaines des glisses spectaculaires sur Belharra.

Belharra, qui est courue depuis une dizaine d'années et a déjà été surfée à 18 mètres, doit sa formation à un haut fond rocheux, qui, associé à une forte houle d'ouest comme ces derniers jours, engendre cet impressionnant et élégant mur d'eau, réservé aux professionnels.

Les Pyrénées-Atlantiques étaient l'un des huit départements du littoral atlantique placés en alerte météo orange lundi et jusqu'à mardi matin pour risque de vagues-submersion.

Le reportage de Serge Guynier et Christian Etchegaray : 
durée de la vidéo: 01 min 45
Timide Belharra

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
vos rendez-vous mer insolite littoral pays basque surf