Benoît Hamon en visite au Salon peine à séduire les agriculteurs

Benoît Hamon au Salon de l'Agriculture / © AFP / THOMAS SAMSON
Benoît Hamon au Salon de l'Agriculture / © AFP / THOMAS SAMSON

Passage obligé pour les candidats en campagne, le salon international de l'agriculture acceuille ce jeudi Benoît Hamon. Selon un récent sondage du Cévipof pour les régions de France 3, le candidat socialiste ne séduit que 18% des agriculteurs. 

Par Delphine Vialanet

"J'ai choisi mon président"

Comme pour tous les candidats à la présidentielle, nous avons interrogé les partisans de Benoît Hamon sur le salon de l'agriculture.
 

Une arrivée au salon en milieu de matinée 

Benoît Hamon, moins matinal que François Hollande est arrivé au Salon International de l'Agriculture peu avant 11h ce jeudi 2 mars. Si le candidat socialiste ne déchaine pas vraiment les passions, le cortège de journalistes était tout de même bien présent. 
Le candidat socialiste s'est dit 

Très désireux de parler d'agriculture et d'alimentation 

Seuls 18 agriculteurs sur 100 voteraient Hamon

Le sondage du Cevipof et de l'institut Ipsos-Sopra Steria montre que c'est la candidate du Front National qui séduit le plus l'électorat du monde agricole. 
Benoît Hamon ne séduit que 18% de l'électorat agricole, à égalité avec Emmanuel Macron

Le programme de Benoît Hamon pour le monde agricole

Pour Benoît Hamon, l'alimentation un enjeu majeur, un axe fort de son programme. Le candidat socialiste annonce un plan en 10 mesures en ce sens. Parmi ces mesures, il souhaite interdire les perturbateurs endocriniens, les nanoparticules et les pesticides dangereux.  Concernant les pesticides, Benoît Hamon propose également de les faire homolguer par le ministère de la Santé.

Le BIO est également un axe fort du candidat socialiste. Les cantines seraient approvisionnées en produits bio à hauteur de 50% d'ici à 2025.
Benoît Hamon s'engage également pour le respect de la condition animale avec la mise en place d'un Comité national d'éthique des abattoirs. 

"Je garantirai le respect des plus hautes exigences en matière de bien-être de l’animal, en toutes circonstances, et sans exception."

Du point de vue économique Benoît Hamon souhaite réserver 400 M€ de la Pac aux agriculteurs adoptant le modèle agro-écologique.

Autre question en débat : le maintien ou pas d'un ministère de l'Agriculture ! Une question qu'un fonctionnaire de ce ministère aurait bien voulun poser au candidat socialiste s'il avait pu l'approcher. Un article de la revue "ActeursPublics" annonce que le ministère de l'Agriculture rérfléchit à sa propre disparition.

ITW fonctionnaire ministère agriculture/Hamon


 














Sur le même sujet

SUIVEZ LES ELECTIONS SENATORIALES 2017 SUR FRANCE INFO

Foie gras : pas de hausse des importations en 2017

Près de chez vous

Les + Lus