• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Bordeaux : les gilets jaunes manifestent dans le centre-ville, après une mobilisation des “motards en jaune” à Pau

Les gilets jaunes débutent leur manifestation à Bordeaux, les motards ouvrent la voie. / © Iban Carpentier / France 3 Nouvelle-Aquitaine
Les gilets jaunes débutent leur manifestation à Bordeaux, les motards ouvrent la voie. / © Iban Carpentier / France 3 Nouvelle-Aquitaine

Les gilets jaunes manifestent une nouvelle fois partout en France, ce samedi 23 février, pour l'acte XV de leur mouvement. Dans la matinée, un cortège de 130 "motards en jaunes" a défilé à Pau. Environ 5000 manifestants ont arpenté le centre-ville de Bordeaux dans l'après-midi. 

Par AR et AFP

Nouveau samedi de colère dans les rues de Bordeaux avec l'acte XV des gilets jaunes ce 23 février.

Le cortège s'est donné rendez-vous à 13 heures sur la place de la Bourse, et rassemble un peu plus de 1500 manifestants avant le départ.
 
Les gilets jaunes se préparent à défiler à Bordeaux pour l'acte XV de leur mouvement. / © Iban Carpentier / France 3 Nouvelle Aquitaine
Les gilets jaunes se préparent à défiler à Bordeaux pour l'acte XV de leur mouvement. / © Iban Carpentier / France 3 Nouvelle Aquitaine

Le cortège s'étoffe peu à peu pour atteindre les 5000 personnes environ, qui manifestent dans le calme. Parmi les revendications les plus visibles, l'instauration du RIC, le réferendum d'initiative citoyenne. 

"Je manifeste depuis huit samedis, et rien n'a avancé. L'ISF est toujours là, on ne fait que discuter, ça n'avance pas. Il faut tenir jusqu'au résultat du grand débat" espère José, gilet jaune girondin. 

Dans une ambiance bon enfant, la manifestation fait le tour du centre-ville avant que le cortège ne se scinde en fin d'après-midi.

Certains retournent alors place Pey-Berland pour s'y confronter aux forces de l'ordre, tandis que les autres regagnent la place de la Bourse pour y tenir une assemblée citoyenne. 
 

Bordeaux : les gilets jaunes manifestent dans le centre-ville pour l'acte 15 du mouvement.
Intervenants : Eric et Ricou, Frédéric, et José. Equipe : CARPENTIER Iban, LECUYER Pascal, DUPUY FRANÇOISE



Les transports en commun perturbés 


Comme c'était le cas lors des précédents samedis de mobilisation, la manifestation des gilets jaunes engendre d'importantes répercussions sur les transports en commun, avec l'interruption des tramways dans l'après-midi. 
 
 
 

130 "motards en jaune" défilent à Pau 


Dans la matinée, environ 130 "motards en jaune" se sont rassemblés devant le village Emmaüs, à Lescar, à proximité de Pau. Ils devaient se diriger ensuite vers Nay et Artix. 

Ils manifestent avec "les revendications des gilets jaunes en priorité, c'est-à-dire le droit de vivre dignement, de son salaire, de sa retraite, et de ses pensions, et qu'il y ait une justice fiscale", comme le détaille Abdoul Aziz, de l'Union des motards gilets jaunes. 

"Par la même occasion, nous avons aussi les revendications anciennes des motards, c'est-à-dire les glissières de sécurité, et contre les 80km/h", ajoute-t-il. 
 
130 "motards en jaune" défilent à Pau 
Intervenant : Abdoul Aziz, Union des motards gilets jaunes Equipe : LOPEZ Olivier, PIPARD Catherine

 

Les syndicats alertent sur la situation "critique" des policiers

 

Ce vendredi 22 février, les syndicats de police Alliance et Unsa-police de Bordeaux, ont saisi leurs autorités nationales sur la situation "critique" et la "lassitude" des policiers, réclamant des moyens de lutte plus efficaces contre "la guerilla urbaine".

"Nous sommes sur le fil du rasoir depuis trois mois", a déclaré le secrétaire régional d'Alliance Éric Marrocq, évoquant des policiers "surexploités, surexposés", et confrontés, en fin de manifestations des "gilets jaunes" le plus souvent pacifiques, à des engagements "de petit groupes très mobiles, très violents", face auxquels le maintien de l'ordre traditionnel ne suffit pas.

Sur le même sujet

Remise de drones

Les + Lus