Cet article date de plus de 6 ans

Les 60 ans de la belle DS

C 'est une centaine de véhicules de collection qui s 'est donnée rendez vous aux Quinconces à Bordeaux. La 5 ème traversée de Bordeaux en véhicules anciens se poursuit, fidèle à sa tradition. La reine de cette manifestation est la belle DS qui souffle ses 60 bougies.
© CC
D'abord baptisée VGD, mais c'est finalement le nom DS qui fût retenu, ce qui permettait un joli jeu de mot : DS/ Déesse.
Au salon de Paris en octobre 1955, son apparition déchaîne les passions : 
Les 60 ans de la belle DS

En ce matin du 5 octobre, c'est le rush sur le stand Citroën : les commandes pleuvent  : 749 en 45 minutes, 12.000 en fin de journée et 80 000 voitures vendues à la fin du salon ! Une folie qui permettait à Citroën de remplir ses carnets pour 2 ans ! Elle était belle et cela sautait aux yeux. Les atouts de la belle :  une silhouette aérodynamique, l'ab­sence de calandre, d'immenses sur­faces vitrées, un capot en alu, le toit en fibre de verre : en un mot la DS faisait soufflet un vent de modernisme. La révolution était en marche. Grâce à l’ins­piration du styliste Flaminio Bertoni, l’automobile de série rejoignait l’art ­futuriste.

Film publicitaire de la DS Citroën




Poursuivre votre lecture sur ces sujets
culture archives transports vie associative