Bordeaux veut enchaîner

Publié le Mis à jour le
Écrit par Nicolas Morin

Les Girondins doivent s'imposer à Nicosie, ce soir à 19 heures, pour conserver une chance de qualification pour les seizièmes de finale. Le Bordeaux actuel, en net regain de forme, en est capable.

C'est un Bordeaux en quête de constance dans les performances et de confirmation qui a atterri à Nicosie. Un groupe certes privé de Mariano, Orban, Henrique, laissés au repos au Haillan en prévision du derby de l'Atlantique dimanche contre Nantes, et de Diabaté, convalescent après son entorse à la cheville mais déterminé à entretenir l'espoir d'une qualification pour les seizièmes de finale en février.

Si l'entraîneur Francis Gillot estimait au lendemain de la défaite contre Tel Aviv début octobre qu'il n'avait pas l'effectif suffisant pour disputer cette compétition à fond, les patrons du club Nicolas de Tavernost et Jean-Louis Triaud avaient une autre approche.  "Il est important d'être en seizièmes de finale pour un club comme Bordeaux" avait ainsi déclaré le président du directoire de M6, l'actionnaire majoritaire du club.



Trois points ou rien

Troisième de son groupe, Bordeaux a trois matchs pour arracher la deuxième place qui ferait son bonheur. Elle passe par une victoire à Chypre, même si un nul ne serait pas complètement rédhibitoire. En revanche, une troisième défaite en quatre journées mettrait fin aux dernières illusions.



Selon Grégory Sertic, le capitaine de l'équipe :



 Nous devons gagner à Nicosie. L'objectif de tout le monde c'est la qualification et nous savons ce que nous avons à faire. Ces derniers temps, on l'a constaté en championnat, cela va nettement mieux. Nous avons retrouvé un collectif et les résultats reviennent"

 

Cédric Carrasso,  résume encore mieux le défi que doit relever son équipe : " il ne nous reste que des finales à disputer dans ce groupe. Chaque victoire nous permet d'en jouer une supplémentaire. Sinon...".

 

Après ce long voyage en terre chypriote, Bordeaux recevra Francfort avant de se déplacer à Tel Aviv. Les Bordelais rêvent d'un final en apothéose en Israël. Mais leur redressement est encore trop fragile pour se projeter aussi loin.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité