CHU de Bordeaux : une étude sur la nutrition et le cerveau

Publié le Mis à jour le
Écrit par A.L

L'étude Nutrimemo va mesurer l'efficacité de la nourriture sur la mémoire. Elle s'adresse à des personnes âgées de 60 à 70 ans qui vont être suivies par des médecins et des chercheurs pendant un an à l'hôpital Pellegrin.

il y a un lien entre notre alimentation et le fonctionnement de notre cerveau. C'est le constat de Sophie Layé, directrice du laboratoire Inra-université de nutrition et neurobiologie intégrée.

Cette spécialiste en neuro-immunologie a observé que le corps, lorsqu'il est agressé, envoie des signaux d'alarme- les cytokines - qui coordonnent la réponse immunitaire pour chasser la bactérie ou le virus agresseurs selon le journal Sud-Ouest. Chez les personnes âgées, ce système de défense se dérègle, devient toxique pour les neurones et conduit à des troubles de l'attention, voire à la dépression. Les personnes qui produisent des cytokines en continu affichent des taux d'oméga 3 très faibles. D'où l'importance de l'alimentation.

L'étude Nutrimemo a pour objectif de tester l'efficacité d'un complément alimentaire sur la mémoire des séniors. L'équipe de recherche Sanpsy  qui va suivre l'étude lance un appel aux volontaires, âgées de 60 à 70 ans et sans antécédents médicaux particuliers. L'essai est indemnisé. Pendant un an, ils devront absorber un complément alimentaire ou un placebo tous les jours. Tous les trois mois, ils devront effectuer des tests de mémoire à l'hôpital Pellegrin.

Vous souhaitez participer à l'étude, retrouvez toutes les informations sur le site de Sanpsy et contactez le 05 57 82 01 82 ou l'adresse internet : cedric.valtat@chu-bordeaux.fr
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer des newsletters. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas des e-mails. Notre politique de confidentialité