L'Euro à Bordeaux : la Croatie mate l'Espagne

A l'issue d'une superbe rencontre, sans incident dans les tribunes, espagnols et croates ont offert un spectacle de toute beauté à Bordeaux. Mais la Croatie a créé la première sensation de cet Euro en battant le double tenant du titre 2 à 1

Le choc au sommet du groupe D a tenu toutes ses promesses dans l'étuve du stade de Bordeaux.
Même qualifiées au coup d'envoi, les deux équipes ont offert un visage magnifique.

Que retenir d'une rencontre de très haute volée?

Tout même si le simple niveau technique des deux côtés valait à lui seul le détour.
Retenons la superbe action de l'Espagne sur l'ouverture du score précoce (7') de Morata, son troisième but en autant de rencontres dans cet Euro. Ou encore ce lob presque parfait de Rakitic côté croate qui touche la barre avant de retomber sur le poteau de De Gea (13´).
Mais l'égalisation des bleus d'un soir n'est pas mal non plus, de la différence faite par Perisic sur son couloir gauche à la géniale reprise de volée du talon de Kalinic à la réception du centre de son coéquipier (45').

Les Ultras de la Croatie fêtent cette jolie égalisation en faisant exploser un pétard sous l'oeil très vigilant des forces de l'ordre alignées au bord du terrain devant leurs tribunes.

La deuxième mi-temps est à la hauteur de la première dans une ambiance exceptionnelle.
Car les Croates savent aussi se distinguer par une formidable ferveur. Surtout quand sur le terrain Perisic fait un festival. Une occasion pour la Croatie? Une autre pour l'Espagne avec cette belle tête de Ramos à peine trop croisée (65').
Décidément maladroit, le capitaine de la Roja voit même son pénalty, sifflé pour une faute sur Silva, repoussé par Subasic, le gardien croate (72'). Perisic, lui, ne rate pas son duel avec De Gea et offre la victoire à la Croatie (86').

Les croates terminent premiers du groupe D, devant l'Espagne. Quelle sensation!