Cet article date de plus de 5 ans

Les Girondins reprennent en ordre dispersé

La saison 2015-16 commence officiellement jeudi matin avec la reprise de l'entraînement au Haillan à 9 heures. Sans les huit internationaux de l'effectif et sans recrue également.
© Maxppp
C'est ce qu'on appelle une reprise en catimini. A peine une vingtaine de joueurs (dont normalement les ex-blessés longue durée Cheick Diabaté et Jussiê), pas de séance sur le terrain et une communication très minimaliste, puisque seul le président du club Jean-Louis Triaud doit s'exprimer, le centre d'entraînement du Haillan ne sortira guère de sa torpeur estivale.
Pour le premier entraînement, il faudra attendre vendredi en fin d'après-midi. Les internationaux qui étaient sur le pont jusqu'à mi-juin avec leurs sélections (Lamine Sané, Henri Saivet, Abdou Traoré, André Biyogo-Poko, Jaroslav Plasil, Wahbi Khazri), rejoindront le groupe lors du stage en Autriche la semaine prochaine.
Pour Diego Rolan et Isaac Kiese-Thelin, qui disputent respectivement la Copa America avec l'Uruguay et l'Euro des 21 ans avec la Suède, le retour devrait être encore plus tardif. 


Gourcuff dans l'attente
 

Pas d'internationaux donc ce jeudi au Haillan et pas non plus de nouveaux visages. Willy Sagnol souhaite au moins deux renforts, un défenseur central et un milieu de terrain mais son président ne veut pas recruter avant d'avoir acté un départ. Yoann Gourcuff, qui s'est entraîné lundi et mardi à sa demande au Haillan en compagnie de son mentor Pierrot Labat, comme il y a deux semaines, est en tête de liste.

Libre de tout contrat après cinq années difficiles à Lyon, le Breton est attiré par un retour dans le club qui l'a fait roi (2008-10). Willy Sagnol, qui a suivi de très près ses séances au Haillan du début de la semaine, souhaite l'avoir dans son effectif lundi pour le départ en Autriche.

Yoann est un joueur séduisant. Mais le dossier n'est pas simple

tempère Jean-Louis Triaud.
Quant au défenseur central, le Lensois Loick Landre a les faveurs de Bordeaux. Mais les décideurs des Girondins jouent la montre pour faire baisser le prix de la transaction, supérieur à 2 ME.


Objectif Europe


Pourtant, les Girondins n'ont pas de temps à perdre. Car se profile déjà un premier rendez-vous décisif, le troisième tour préliminaire de la Ligue Europa (match aller le 30 juillet, retour le 6 août). Bordeaux ne connaîtra son adversaire que le 17 juillet mais son rang attendu de tête de série devrait lui éviter une opposition très consistante. En revanche, en cas de qualification, il en sera probablement autrement lors des barrages (aller le 20 août, retour le 27).

Les Girondins joueront une partie de leur saison dès cet été. Car l'actionnaire majoritaire du club, M6 n'a cessé de répéter ces dernières semaines qu'il fallait se qualifier pour la phase de groupes en septembre. Question de standing dans le Nouveau Stade et de retombées économiques également. L'été sera chaud dans les maillots des Girondins de Bordeaux.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
girondins de bordeaux football sport stade de bordeaux matmut atlantique