Jeremy Forrest : la justice britannique demande à la France d'étendre les motifs de poursuite

Les autorités judiciaires britanniques ont demandé à la cour d'appel de Bordeaux d'étendre aux faits à caractère sexuel les motifs de poursuite de ce professeur anglais arrêté dans la capitale girondine le 28 septembre dernier.

Le jeune professeur anglais a été arrêté le 28 septembre dernier à Bordeaux
Le jeune professeur anglais a été arrêté le 28 septembre dernier à Bordeaux © FranceTV
Le jeune homme de trente ans s'était enfui avec l'une de ses élèves, âgée de quinze ans, dont il était amoureux. Le couple avait été retrouvé à Bordeaux. La jeune fille avait été renvoyée en grande-Bretagne dès le 29 septembre et le professeur avait été extradé vers Londres le 10 octobre.

Jusqu'ici, Jeremy Forrest était poursuivi pour "enlèvement d'enfant", délit passible de sept de prison. Mais à l'audition de la jeune fille, le tribunal de Maidstone dans le Kent (extrême sud-est de l'Angleterre) a demandé à la chambre d'instruction de la cour d'appel de Bordeaux une extension des motifs de la remise au Royaume-Uni pour " activité sexuelle avec un enfant ". Pour ces faits, Jeremy Forrest encourt 14 ans d'emprisonnement.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
justice faits divers
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter