Cet article date de plus de 5 ans

En mars à Bordeaux : les Abilympics, championnat du monde des métiers des personnes handicapées

Un championnat du monde des métiers des personnes handicapées, "Abilympics", est organisé les 25 et 26 mars à Bordeaux, avec l'ambition de mettre en lumière les compétences des professionnels handicapés et de favoriser leur insertion sur le marché du travail.
© Abylimpic
Organisée pour la première fois en France, cette compétition créée en 1981 au Japon et dont la précédente édition a eu lieu en novembre 2011 en Corée du Sud, doit réunir plus de 600 candidats issus de 35 pays.

Baptisé Abilympics, contraction des mots anglais "abilities" (compétences) et "Olympics", cet événement doit permettre à des webdesigners, cuisiniers, dessinateurs industriels, fleuristes ou encore ébénistes de faire la démonstration de leur savoir-faire. Les candidats seront "des personnes en situation de handicap sensoriel, moteur, mental et psychique".

C'est la 9ème édition mais seulement la deuxième fois que la France y participe, après Séoul en 2011. La délégation française avait alors remporté la médaille de bronze en web design et un médaillon d'excellence en bijouterie-joaillerie. Les participants étant majoritairement en reclassement professionnel, cette manifestation doit leur permettre d'éprouver leurs aptitudes afin de favoriser leur insertion sur le marché du travail.

Cette année, la délégation française est composée de 60 candidats de 16 à 65 ans. La dernière étude de la Dares (ministère de l'emploi) chiffre à 468.426 le nombre de demandeurs d'emploi en situation de handicap en juin 2015, soit 8,5% de l'ensemble des chômeurs. En 2014, la hausse annuelle du nombre de personnes handicapées inscrites à Pôle emploi a été de 9,5%, presque deux fois plus rapide que celle de l'ensemble des demandeurs d'emplois, selon le fonds d'insertion Agefiph. 25% seulement ont au moins le niveau bac.

Quelque 60.000 visiteurs sont attendus aux Abilympics de Bordeaux pour assister aux compétitions, à des conférences et débats ou participer à des ateliers de sensibilisation, tels que la mise en situation de handicap, selon les organisateurs.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
handicap société économie