Alors que de jeunes bénévoles de l'association Concordia travaillaient à la rénovation de la Chapelle du Creps, le Centre d'Education Populaire et de Sport de Bordeaux, ils ont redécouvert un caveau du 19e creusé dans le sol.

"Nous avons trouvé le caveau en creusant, alors que nous n'étions pas censé en trouver un. Cela nous a ralenti les travaux mais c'était une chouette découverte", raconte Paul Sirejols, de l'association Concordia.

Un curieux caveau creusé à la demande d'un député-maire

 

François Roul, maire de la ville de 1825 à 1848, a été identifié comme le commanditaire de ce caveau ou il souhaitait être inhumé. Las, il n'en a pas eu l'autorisation.

Il s'agit plus d'une redécouverte, selon Jérôme Rouilleaux, directeur CREPS Bordeaux Aquitaine, qui explique " on savait qu'il y avait peut-être un caveau [...] le travail des jeunes a permis de le retrouver".

Un mois de fouilles archéologiques l'an prochain
 

S'il ne constitue donc pas la dernière demeure de Paul Roul, le caveau a peut-être été utilisé pour stocker d'autres choses. Il n'a pas été ouvert. Jérôme Rouilleaux indique qu'"un mois de fouilles archéologiques sera organisé l'été prochain, afin de retrouver l'entrée du caveau et de voir s'il contient quelque chose."

SALLES Denis, JULIEN Thierry, PAULIN Sarah.

Intervenants:
Paul Sirejols, Association Concordia
Jérôme Rouilleaux, directeur CREPS Bordeaux Aquitaine
Victoria, Volontaire

L'actualité "Sorties et loisirs" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Sorties et loisirs" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité