• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

La boxeuse Sadaf Khadem avait combattu à Royan en avril pourrait obtenir un titre de séjour provisoire

Sadaf Khadem lors de son combat du 13 avril 2019 à Royan. / © Mehdi Fedouach - AFP
Sadaf Khadem lors de son combat du 13 avril 2019 à Royan. / © Mehdi Fedouach - AFP

Sadaf Khadem la boxeuse iranienne qui avait combattu lors d'un gala à Royan le mois dernier devrait obtenir un passeport talent. Un titre de séjour provisoire sur le territoire français en attendant une carte de séjour définitive.

Par Sophie Goux

Elle avait participé à un gala de boxe à Royan le 13 avril dernier et s'était imposée aux points face à la Française Anne Chauvin. Sadaf Khadem, la boxeuse iranienne devrait obtenir un passeport talent, un titre de séjour provisoire qui lui permettra de rester en France pendant un an.

Après cette compétition organisée par son ami et compatriote, le poitevin Mayar Monshipour, elle n'avait pas regagné l'Iran, sa sécurité était menacée. Le fait d'avoir combattu en short en public mettait sa liberté en danger. Les images du combat avaient été retransmises en Iran, ce qui avait fortement déplu aux autorités.

Contrainte de rester sur notre territoire, elle devrait donc obtenir ce passeport talent destiné aux scientifiques, aux artistes, aux créateurs d'entreprises étrangers qui souhaitent s'installer.

 C'est Mayar Monshipour qui avait alerté le Président de la République sur la situation de la jeune femme. 

L'Élysée a demandé à la préfète de la Vienne de lui accorder un passeport talent pour un an.
- Mayar Monshipour

La jeune femme de 24 ans aspire désormais à la tranquillité et à la discrétion. Elle espère trouver un emploi et obtenir par la suite une carte de séjour de dix ans. Elle a simplement publié sur Instagram le récipissé de sa demande (ci-dessous).

Sur le même sujet

Le prix Maison Rouge à Biarritz

Les + Lus