Catherine Lafitte veut traverser la Charente-Maritime en "globe-trotteur" pour lutter contre le cancer du sein

Publié le
Écrit par Emma Derome
Catherine Lafitte, lors de l'essai du système globe-trotteur, grâce auquel elle débute son aventure
Catherine Lafitte, lors de l'essai du système globe-trotteur, grâce auquel elle débute son aventure © Catherine Lafitte

L'habitante d'Aytré (17), amputée des deux tibias, est déterminée à relier La Rochelle à Royan en "globe-trotteur", un fauteuil roulant fixé à une trottinette électrique, pour sensibiliser et aider la recherche contre le cancer du sein, contre lequel elle se bat.

Catherine Lafitte a été amputée des deux tibias il y a 15 ans, et cela ne l'a jamais empêché de réaliser les défis sportifs qu'elle s'était fixé. Mais cette habitante d'Aytré (17) et championne de nage handisport lutte depuis le mois d'août contre le cancer du sein. Alors, pour partager sa bataille, sensibiliser à ces deux causes et montrer qu'on peut se dépasser, elle décide de se lancer dans un projet un peu fou : traverser la Charente-Maritime.

Une trottinette électrique pour personne à mobilité réduite

Elle réalisera son parcours solidaire grâce à un nouveau moyen de transport inclusif appelé le globe-trotteur. Ce système, développé par une équipe de jeunes ingénieurs parisiens, permet d'attacher n'importe quel fauteuil roulant à une trottinette électrique classique, ce qui permet aux personnes à mobilité réduite de se déplacer plus facilement. Catherine l'appelle "la trottinette de la liberté".

Grâce à ce système, je vais pouvoir aller partout, faire des petites distances sans prendre ma voiture, aller chez ma maraîchère à 500 mètres de chez moi, accompagner ma famille faire un tour en vélo... C'est une révolution pour moi.

Catherine Lafitte

Dans le cadre d'octobre rose 2021, Catherine souhaite relier Royan à La Rochelle en passant par l'Ile de Ré grâce à son nouvel engin électrique inédit. "Quand j'ai découvert cet outil, j'étais si heureuse. Un ami qui m'a dit : 'te connaissant, tu vas faire le tour de la France avec'. On se dit que c'est fou, puis on y réfléchit la nuit, de plus en plus. Car avec la radiothérapie, les nuits sont courtes..." Un nouveau challenge à relever pour cette battante de nature.

Je ne suis pas quelqu'un qui reste les deux pieds dans le même panier, même si je n'ai pas de pied (rires) ! J'ai déjà grimpé la dune du Pilat, les 222 marches de Montmartre... Et j'ai dit à mes enfants qu'on grimperait les marches du phare des baleines de l'Ile de Ré ensemble, alors c'est l'occasion.

Partager sa guérison

Sur le chemin, Catherine prévoit plusieurs étapes pour rencontrer et débattre autour du handicap et du cancer du sein. Avec un but : sensibiliser. "Ok c’est un cancer, un fléau, mais on peut en guérir, et il ne faut pas négliger les examens, les mammographies, et il faut en parler, car même les hommes peuvent en être atteints" justifie-t-elle.

Son objectif était également de "donner", ou plutôt de rendre à ceux qui l'ont aidé. Les fonds récolté lors du voyage seront reversés à la Ligue contre le cancer, à l'Institut du Sein de Charente-Maritime qui a pris en charge son traitement, et à l'association d'aide aux malades "Partage ta différence", basée à Saint-Vivien (17).

Cette dernière accompagne celles et ceux qui se sentent différent, par leur handicap ou leur maladie, et leur permet de se valoriser, à travers des shooting photos, des défilés, ou d'autres projets. L'association a accepté d'accompagner l'Aytrésienne dans ses démarches. "Quand vous voyez Catherine, c'est un rayon de soleil, elle ne se plaint jamais, c'est une personne extraordinaire, alors on ne peut être que touché par son envie de partager au monde sa guérison et on a voulu l'aider à réaliser son rêve", explique Fathé Dellal, sa cofondatrice.

Le chemin est encore long et demande encore beaucoup d'autorisations, d'organisations, de recherche de partenariats... et des fonds. Une cagnotte a été lancée afin de mettre en place son projet auquel elle tient tant.

 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.