Inondations : l'état de catastrophe naturelle reconnu pour 65 communes de Charente et de Charente-Maritime

Ces décisions font suite aux inondations et aux coulées de boue qui ont frappé les deux Charentes ces derniers jours.

© France Télévisions

En Charente, les 46 communes suivantes ont fait l’objet d’une reconnaissance de l’état de catastrophe naturelle pour les inondations et coulées de boues du 3 au 9 février 2021 :

• Ambérac ;
• Angoulême ;
• Balzac ;
• Bassac ;
• Bourg Charente ;
• Boutiers Saint Trojan ;
• Cellettes ;
• Champmillon ;
• Châteaubernard ;
• Châteauneuf-sur-Charente;
• Cognac ;
• Coulonges ;
• Fléac ;
• Fontenille ;
• Fouqueure ;
• Genac-Bignac ;
• Gensac-la-Pallue ;
• Gond-Pontouvre ;
• Jarnac ;
• Javrezac ;
• Julienne ;
• La Chapelle
• Linars ;
• Luxé ;
• Mainxe-Gondeville ;
• Mansle ;
• Marcillac Lanville ;
• Marsac ;
• Merpins ;
• Montignac-sur-Charente ;
• Mosnac ;
• Nersac ;
• Roullet-Saint-Estèphe ;
• Saint Amand de Boixe ;
• Graves Saint Amant ;
• Saint-Brice ;
• Saint Genis-d'Hiersac ;
• Saint Groux ;
• Saint-Laurent de Cognac ;
• Saint-Même-les-Carrières ;
• Saint-Yrieix sur Charente ;
• Trois-Palis ;
• Vars ;
• Villognon ;
• Vindelle ;
• Vouharte

En Charente-Maritime, 19 premières communes ont aussi été reconnues dans l’arrêté ministériel en date du 10 février 2021 :

Brives-sur-Charente, Bussac-sur-Charente, Chaniers, Chérac, Courcoury, Dompierre-sur-Charente, Fontcouverte, Geay, Les Gonds, Montils, Port d'Envaux, Rouffiac, Saint-Jean-d'Angely, Saint-Savinien, Saint-Sever-de-Saintonge, Saint-Vaize, Saintes, Salignac-sur-Charente, Taillebourg.

Les sinistrés disposent d’un délai de dix jours, à compter de la date de publication de l’arrêté au journal officiel ce 13 février 2021, pour déposer un état estimatif de leurs pertes auprès de leur compagnie d’assurances.

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
inondations météo