Un cheval pour consolider les dunes de l'île d'Oléron en diminuant l'impact des chantiers sur l'environnement

Les tempêtes hivernalespeuvent avoir des effets destructeurs sur les dunes du littoral charentais et tout particulièrement sur celles de l'île d'Oléron. Dans les endroits les plus fragiles, l'ONF consolide les dunes en travaillant avec un cheval pour limiter l'impact environnemental des chantiers.

Le cheval permet de limiter l'impact sur l'environnement du travail de consolidation des dunes.
Le cheval permet de limiter l'impact sur l'environnement du travail de consolidation des dunes. © Pascal Simon/ France Télévisions
Chaque hiver, les tempêtes et les coups de vent  attaquent les dunes les plus exposées des plages de l'île d'Oléron. Pour les protéger de la destruction et les stabiliser, l'Office Nationale des Forêts les consolide en utilisant des branches d'arbres destinées à retenir le sable.

On pose des branches et l'autre année quand le sable est sur les branches, on plante des hoyas...et à force quand il y a un mouvement de sable, ça fait monter les dunes.
Alain Giraud de l'Office National des Forêts


Pour mener à bien ces travaux dans les endroits les plus fragiles, il n'est pas question d'utiliser de gros engins de chantiers ou des tracteurs. L'ONF a fait appel à une société spécialisée dans les travaux par traction animale. Travailler avec un cheval permet en effet de beaucoup moins abîmer les dunes et d'aller dans les endroits les plus difficiles d'accès sans causer de dégâts supplémentaires. Julien Maillaud et Ambleuse, un solide cheval de trait, ont participé à la consolidation des dunes de la plage des Saumonards à Boyardville.

L'intérêt principal d'utiliser le cheval, c'est de limiter l'impact sur les dunes. On est beaucoup plus légers que les gros engins comme les tracteurs et beaucoup plus maniables.

Ambleuse peut accéder à des parcelles de la dune où un engin de chantier n'aurait jamais pu passer.

Même si on a 80 cm ou un mètre, le cheval va marcher sur cette petite bande sans problème, il ne tombera pas.
 Julien Maillaud, bûcheron débardeur

Les dunes de l'île d'Oléron consolidée à l'aide d'un cheval






 

Sur l'île d'Oléron, c'est une première. Jamais encore l'ONF n'avait fait travailler l'homme et le cheval ensemble pour une meilleure préservation du littoral, de plus en plus fragilisé.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
littoral environnement
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter